D’ici quelques mois, le chief chocolate officer Henk Jan Beltman quittera Tony’s Chocolonely, la marque qui vise un secteur du cacao sans esclavage et un meilleur salaire pour les cacaoculteurs. Ce seront les adieux d’un rebelle qui a prouvé qu’une marque éthique peut aussi être une entreprise branchée et rentable. “J’espère que nous sommes un exemple pour beaucoup, même dans d’autres secteurs.”

- Info-frais

- Interview avec Henk Jan Beltman, chief chocolate officer chez Tony's Chocolonely

- Energie : entre Green Deal et économie, il ne faut pas choisir...

- Découvrez notre poster Cash Point

- Made in Belgium, les moules ?

- Photo-reportage : dans les coulisse de la production du poisson le plus durable d'Europe

- Dossier : snacks salés

- Dossier : cuisine italienne

- Dossier : 4ème gamme

- Dossier : yaourts

- Dossier : cafés glacés

- Dossier : keto

- Dossier : personal care

- C'est nouveau !

- Les échos du vin

- Agenda

In this article