Depuis cette semaine, les clients des magasins Delhaize de Lovendegem, Waregem et Zwevegem reçoivent l'assistance de robots dans le cadre d'un projet test, qui vise à les aider à trouver un produit. Sept autres magasins suivront par la suite. Nombre de magasins à l'étranger utilisent également des robots.

Robbie est le nom de ce robot qui aide les clients à trouver un produit dans une série de magasins Delhaize. La machine peut se déplacer dans le magasin de manière autonome et guider les clients vers le bon rayon. Robbie est un produit de la société de logiciels DeDuCo, basée à Courtrai : "Notre robot doit être capable de se déplacer toute la journée dans un environnement complexe et changeant tel qu’un magasin. Les rayons sont régulièrement réapprovisionnés et de nouveaux displays temporaires sont placés, ce qui rend très difficile pour le robot la tâche de retrouver son chemin. Nous en avons développé un qui peut s'adapter à ces conditions", déclare Tom Dujardin de DeDuCo.

Projet test

Selon Tom Dujardin, le robot se distingue de plusieurs façons : il est équipé d'un écran LED cylindrique avec de la publicité et des informations, d'un écran interactif qui permet aux clients de trouver des produits ou d'être guidés vers le bon rayon. Robbiet peut également alerter le personnel en cas de rupture de stock et dispose d'un compteur de CO2. Selon Dujardin, il n'est pas destiné à remplacer les opérateurs humains, bien qu'il prenne en charge des tâches qui leur incombent. "À l'avenir, plusieurs magasins utiliseront des robots. Nous voulons devenir le leader du marché belge. Nous voulons y parvenir avec le soutien des consommateurs, qui pourront effectuer différents tests dans une dizaine de magasins au cours des six prochains mois. Ils seront également récompensés par un sac de goodies. Il y aura 25 gagnants par magasin".

Robot ou employé ?

La question de savoir si les clients sont prêts à se laisser guider par un robot plutôt que par un employé reste ouverte, mais il existe à l'étranger des magasins qui utilisent également des robots pour se charger d’une série de tâches. Ils sont souvent utilisés pour travailler en coulisses et suivre les stocks, scanner les linéaires... et moins pour interagir avec les clients. Ceci ne se traduit pas toujours par un grand succès. Walmart a introduit des robots qui scannent les rayons pour suivre la disponibilité des produits en 2017, mais les a abandonnés trois ans plus tard. L'une des raisons invoquée est que les employés sont beaucoup plus flexibles pour effectuer différentes tâches dans différentes parties de l'atelier et que les robots représentent un investissement important. Néanmoins, Walmart utilise toujours des robots pour nettoyer les sols et détecter les ruptures en rayon. Aux États-Unis, Ahold Delhaize a déployé des robots appelés "Marty" dans 500 magasins en 2019 pour évaluer les risques potentiels pour les clients, améliorant ainsi l'expérience d'achat.