Un potentiel d’économie de 265 milliards d’euros par an pour les retailers

La blockchain est sur le point de percer dans le retail. Découvrez comment tirer parti de la dernière révolution en date dans le secteur.

 

Vous levez les yeux au ciel à la simple mention du mot blockchain ? Son impact croissant sur le retail et le FMCG ne doit pourtant pas être pris à la légère. D’après un sondage réalisé par l’IBM Institute for Business Value auprès des responsables de 203 organisations, comprenant des commerces et des entreprises du secteur des produits de grande consommation de 16 pays, 7 % d’entre eux ont utilisé la blockchain à des fins commerciales cette année. 18 % des sondés sont en train de mettre une application blockchain en place ou investissent dans ce domaine. Ces ‘first movers’ sont convaincus que la blockchain peut les aider à lever les obstacles qu’ils rencontrent actuellement. 75 % d’entre eux visent de nouveaux marchés, 69 % pensent pouvoir neutraliser les risques liés à l’information et 64 % estiment que la blockchain peut les aider à mieux se conformer à la législation et à la réglementation.

 

De quoi s’agit-il ?

 

On peut comparer la blockchain à un registre ou une base de données où sont consignées toutes les étapes d’une transaction ou d’une chaîne de transactions. Chaque étape est horodatée et devient ensuite accessible à tous les participants. Les participants ne sont pas autorisés à modifier les entrées du registre : les changements ne sont possibles qu’avec l’assentiment de tous. Cette méthode favorise l’instauration d’une chaîne de confiance – d’où le nom de la technologie – et l’élimination des intermédiaires : les entreprises ont une vue directe sur les événements. Chaque participant est responsable de ses propres actions. En plus de créer un climat de confiance, c’est aussi le gage d’une totale transparence. Un facteur particulièrement crucial entre les partenaires commerciaux, mais aussi entre les marques et les consommateurs.

 

 

Les entreprises qui utilisent d’ores et déjà la blockchain ou qui sont sur le point de le faire voient de multiples avantages à son application : sécurité et authenticité des produits, mais aussi optimisation de la chaîne logistique, des finances, des processus opérationnels, de la gestion des promotions, de l’engagement des clients et de la co-création. Elles n’espèrent pas seulement économiser du temps et de l’argent, et limiter les risques, grâce à la blockchain, mais pensent aussi être en mesure de créer de nouveaux modèles économiques ou de causer une disruption dans leur secteur. Les opportunités sont à la portée des fournisseurs et des consommateurs.

 

265 milliards d’économie

 

Les toutes premières applications de la blockchain étaient liées à la traçabilité de la provenance du poisson, d’autres produits alimentaires et même des diamants. La tenue d’un registre donne à chaque participant la certitude qu’un produit donné est authentique, sûr à consommer ou conforme à des normes spécifiques sur le plan de la législation environnementale et/ou du travail. La blockchain est de ce fait une arme de lutte idéale contre la contrefaçon. Greats, un producteur américain de sneakers, recourt à la blockchain et aux étiquettes intelligentes dans ses chaussures afin de combattre les imitations. Et ce n’est pas du luxe quand on sait que la contrefaçon coûte des dizaines de milliards de dollars par an aux industriels de la mode.

 

Le secteur de la mode n’est toutefois pas le seul à s’intéresser à la blockchain. De Walmart à Unilever en passant par Nestlé, tous ont mis des projets de blockchain sur les rails. Une autre application de cette technologie réside en effet dans l’optimisation de la chaîne logistique. De nos jours, le manque de visibilité logistique coûterait quelque 300 milliards de dollars (265 milliards d’euros) chaque année aux entreprises. Grâce à la blockchain, la chaîne d’approvisionnement gagne en visibilité et en transparence : chaque étape de la chaîne est soigneusement consignée de manière à écarter tout motif d’incertitude ou de méfiance. Par ailleurs, les goulots d’étranglement chez les fournisseurs ou les retards imprévus, à la douane notamment, peuvent être immédiatement détectés. La blockchain se prête également au suivi des produits qui doivent respecter la chaîne du froid afin d’en garantir la fraîcheur. Les participants au registre sont immédiatement alertés en cas de modification des conditions de transport. Ce sont précisément cette transparence et cette traçabilité qui font l’attrait de cette technologie pour le retail et le secteur FMCG.

 

 

Une technologie incontournable

 

La blockchain présente aussi un gros avantage pour les consommateurs en ce sens qu’elle permet de vérifier l’authenticité et la sécurité des produits. Les produits cultivés localement ou selon des procédés éthiques peuvent être aisément contrôlés. Les retailers et les marques peuvent promouvoir les produits de manière ciblée et mieux cerner les attentes des consommateurs. La gestion plus ciblée et plus précise des promotions est l’un des nombreux atouts de la blockchain. Les entreprises participant à la chaîne logistique peuvent aussi échanger des données afin de se faire une idée plus précise du profil de leurs clients. Les consommateurs peuvent participer à la blockchain de manière tout à fait volontaire. La résolution des litiges est également simplifiée grâce à la totale transparence de la chaîne logistique.

 

Nombreuses sont les entreprises et les organisations qui reconnaissent l’intérêt de la blockchain : près de 70 % d’entre elles pensent disposer d’un réseau de production d’ici trois ans. Celles qui n’ont pas encore adopté la blockchain feraient bien de se dépêcher. L’un des principaux obstacles est l’absence des compétences requises pour la mise en œuvre de la blockchain. C’est pourquoi le secteur a besoin de davantage de développeurs logiciels pour assurer le succès de cette technologie. De nombreuses organisations actives dans le secteur comprennent l’importance de la mise en place de partenariats stratégiques en vue du développement de nouveaux modèles économiques. Les possibilités offertes par la blockchain sont telles que les responsables ne peuvent plus se permettre d’en ignorer les avantages.

 

Vous pouvez consulter le document de l’IBM Institute for Business Value ici.

catégorie: 

Derniers lancements produit