Metro Group teste la livraison robotisée

A Londres, Düsseldorf, Bern et Hambourg, il est désormais possible pour les consommateurs de se faire livrer leurs courses par un robot. Celui-ci a été développé par la société Starship Technologies qui a, dans ce cadre, notamment noué un partenariat avec Metro Group.

 

 

Depuis le début du mois, les habitants de Londres, Düsseldorf, Bern et Hambourg ont pu croiser sur leur route des robots. Des dizaines de robots y ont en effet été déployés dans le cadre d’un programme test de livraison à domicile.

 

 

Metro Group, Just Eat, Hermes et Pronto

 

Ce test a été lancé par Starship Technologies via un partenariat commercial noué avec la plateforme de commandes alimentaires Just Eat, le leader allemand de la livraison de courriers et colis Hermes, le retailer allemand Metro Group et la start-up anglaise de livraison alimentaire Pronto.co.uk. « Ces partenariats avec des entreprises majeures nous permettront d’entrer dans la phase suivante de notre développement. Nous avons testé les robots dans 12 pays au cours des 9 derniers mois. Nous allons désormais développer notre expertise quant à l’exécution de véritables services de livraison robotisée » indique Ahti Heinla, CEO et CTO de Starship Technologies.

 

 

Objectif? Un meilleur service et un dernier kilomètre rentable et efficace

 

Les robots développés par l’entreprise sont destinés à la livraison de colis, de courses alimentaires et de repas dans un rayon de 2 à 3 miles (soit 3,2 à 4,8km). Ceux-ci se déplacent de manière autonome sous la surveillance d’un opérateur dans un centre de contrôle. Introduits en Europe et en Amérique depuis la fin de l’année dernière, les robots ont déjà parcouru 5000 miles (8046,7km) et rencontré 400.000 personnes sans provoquer aucun accident. « Nous sommes certains du fait que nous nous heurterons à des défis lors de notre aventure, mais notre objectif est immuable: Redéfinir le service convenience et à la clientèle pour le consommateur, tout en rendant l’industrie du dernier kilomètre rentable et efficace pour les entreprises » soutient Allan Martinson, COO de Starship Technologies.

 

 

« Nous sommes continuellement à la recherche de façons d’utiliser la technologie dans l’objectif de rendre la vie de nos clients plus simple, que cela soit lié à la commande, au paiement ou à la livraison en elle-même. Starship est à l’avant garde de l’innovation dans le secteur de la livraison. Il est donc tout naturel pour nous de collaborer avec eux pour mener ces robots-livreurs dans nos artères principales » explique David Buttress, CEO de Just Eat.

 

 

Expansion

 

La phase de test se déroule à Londres, Düsseldorf, Bern et Hambourg, mais sera étendue dans un futur plus ou moins proche à d’autres villes européennes et américaines. Starship Technologies poursuit également ses tests à Tallinn (Estonie) où les bureaux R&D sont situés.

 

 

 

 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit