Les actionnaires appelés à rejeter le bonus de Frans Muller (Delhaize)

Une somme de 1,5 million d'euros en option sur actions est proposée pour Frans Muller (CEO Delhaize) dans le cadre du projet de fusion Ahold Delhaize. Le cabinet de conseil ISS considérant la rémunération actuelle du CEO déjà suffisamment élevée appelle les actionnaires du groupe à refuser le montant proposé comme bonus. Une information de L'Echo.

 

Si Frans Muller est considéré comme l'architecte de la fusion entre Ahold et Delhaize, c'est pourtant Dick Boer, actuel CEO d'Ahold, qui prendra la tête de l'entité une fois fusionnée. Cette prime viserait, selon le journal économique, à garder Frans Muller à bord et à le motiver.

 

Un bonus de 1,5 million d'euros

 

Pour éviter un départ et assurer la continuité, le conseil d'administration a proposé un bonus pour l'actuel CEO de Delhaize Group. En cas de fusion réussie, Frans Muller pourrait dès lors recevoir 1,5 million d'euros en option sur actions.

 

"Pas nécessaire"

 

Selon le cabinet de conseil ISS, ce bonus n'est pas nécessaire. Il appelle dès lors les actionnaires à rejeter celui-ci. Les critiques faites par l'ISS pourraient avoir un impact sur la décision finale. Le cabinet de conseil a en effet une influence majeure sur les investisseurs institutionnels, et dès lors sur de nombreux actionnaires de Delhaize. Un vote est prévu lors de l'assemblée extraordinaire des actionnaires qui se déroulera le 14 mars prochain.

 

Frans Muller est l'orateur exclusif et principal de la session The Retail Society du 7 avril prochain. Plus d'infos? Cliquez ici!

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit