Le BABM entame des discussions avec Ahold Delhaize

Les différents partenaires de la Concertation de la Chaîne ont tenu une première réunion autour des nouvelles conditions d’achat qu’entendrait imposer Ahold Delhaize à ses fournisseurs. Le dialogue entre le BABM et le groupe Ahold Delhaize est désormais ouvert.

 

 

Le différend opposant les producteurs de marque et Ahold Delhaize n’est pas encore réglé. Les marques, représentées par le BABM, n’apprécient guère les nouvelles conditions que veut aujourd’hui imposer le groupe fusionné. C’est pourquoi le BABM envoyait, cette semaine, une lettre exprimant le mécontentement de l’ensemble des parties qu’il représente à la direction d’Ahold Delhaize, ainsi qu’au président de la Concertation de la Chaîne. Dans celle-ci étaient listés les points contraires, selon le BABM, au principe de la Supply Chain initiative, l’organe réunissant notamment la FEVIA, le Boerenbond, les chaînes de supermarchés et les producteurs de marques.

 

 

Le BABM entend mettre le sujet sur le tapis lors des prochaines discussions de la Concertation de la Chaîne. Entre temps, une première réunion s’est tenue entre les différents partenaires. « ils ne s’agit là que d’une première réunion. Une concertation informelle qui a permis d’ouvrir le débat », explique Nicholas Courant, porte-parole de la FEVIA.

 

 

Les agriculteurs en colère

 

Les agriculteurs belges ont eux aussi fait savoir leur mécontentement. L’ABS (Algemeen Boeren Syndicaat) a menacé de boycotter le groupe Ahold Delhaize. Les agriculteurs craignent en effet que les réductions de prix demandées par le groupe ne leur créent des problèmes.

 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Jobs - FR

Derniers lancements produit

Levis Atelier