Maltraitance des bovins: Delhaize et Colruyt ne travailleront plus avec l’abattoir d’Izegem

Après avoir cessé sa collaboration avec l’abattoir de Tielt suite à la diffusion d’une vidéo en caméra cachée d’Animal Rights, Delhaize annonce aujourd’hui avoir mis un terme à sa collaboration avec l’abattoir d’Izegem. Ici aussi, c’est une vidéo d’Animal Rights montrant les maltraitantes faites aux bovins qui a décidé le retailer. Colruyt, qui travaille également avec l'abattoir a lui aussi pris la décision de mettre un terme à sa collaboration.

 

« Delhaize ne tolère en rien les atteintes au bien-être des animaux » a déclaré Delhaize. Le retailer en a profité pour annoncé qu’il augmentera le nombre de contrôles des abattoirs avec lesquels il travaille. En attendant, Delhaize et Colruyt mettent fin, avec effet immédiat, à leur collaboration avec l’abattoir d’Izegem.

 

La société de défense des animaux Animal Rights dévoilait ce mardi matin des images filmées en caméra cachée dans l’abattoir Verbist à Izegem.  Cette vidéo datant du mois de juillet montre des bovins abattus selon le procédé classique. Toutefois, certains semblent encore conscients au moment de l’égorgement, n’ayant dès lors pas été correctement étourdis. Dans la vidéo on voit également un travailleur se servant « à maintes reprises d’un taser sur les flancs et l’anus des animaux, ce qui est interdit par la loi », note l’association qui entend déposer plainte et demander la fermeture de l’abattoir.

 

De son côté, Louis Verbist, patron de l’abattoir, affirme à nos confrère de De Morgen que son abattoir agit « dans les règles de l’art ».

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Jobs - Side - FR

Derniers lancements produit