PostNL réaffirme ses ambitions avec l’ouverture d’un siège belge à Malines

PostNL prend pied en Belgique. Avec une croissance de 36% de livraisons de colis en 2017, la société croît plus rapidement que le marché. Afin de réaliser ses ambitions de croissance, PostNL a ouvert un siège social belge à Malines. Deux centre de tri high-tech sont en outre en cours de construction.

 

« Avec ce siège social, nous réaffirmons non seulement notre confiance dans le marché belge, mais aussi nos ambitions de croissance », déclare Rudy Van Rillaer, Managing Director PostNL Belgique. « Avec une augmentation de 36% des livraisons de colis en 2017, nous progressons plus vite que le marché, qui a pour sa part progressé de 17% ». Cela a conduit à une amélioration de la part du marché de la société néerlandaise. Toutefois, celle-ci ne fait aucune mention de son poids actuel… Il s’agit d’ailleurs d’un phénomène généralisé dans le secteur des services de colis: aucune entreprise ne donne d’estimation des parts de marché, principalement pour des raisons commerciales.

 

Rudy Van Rillaer a toutefois déclaré que PostNL délivre environ 70.000 colis. Cela fait de l’entreprise le numéro 2 du marché belge derrière bpost, avec 190.000 colis livrés chaque jour. Rudy Van Rillaer entend augmenter de 30% son volume de livraison cette année. A la fin de l’année, cela se traduirait donc un volume de livraison de 90.000 colis par jour.

 

Centres de tri décentralisés

 

Afin de soutenir cette ambition de croissance, PostNL construira deux centres de tri high tech, qui devraient être opérationnels pour 2020. Si bpost a choisi de centraliser le tri de ses colis dans un seul centre (New Brussels X, avec une capacité de traitement de 300.000 colis chaque jour), PostNL a opté pour une stratégie de centres de tri décentralisés. Aux Pays-Bas, PostNL dispose déjà de 19 centres de tri, mais encore aucun chez nous. Jusque-là, les colis destinés à notre pays sont triés aux Pays-Bas et transportés vers sept entrepôts d’où partent les camionnettes de livraison.

 

On ne connait pas encore les lieux où ces deux centres de tri seront bâtis, toutes les signatures nécessaires n’ayant pas encore été reçues. On sait toutefois, que ceux-ci seront situés sur le territoire flamand et coûteront environ 20 millions d’euros chacun. Ceux-ci auront une capacité de traitement de 30.000 à 35.000 colis par jour.

 

Plus d’emplois

 

Selon Rudy Van Rillaer, les centres de tri en question ne mèneront pas à des livraisons moins chères, mais bien à des livraisons plus rapides et plus efficaces. Chacun des deux centres de tri permettra la création de 180 emplois. Aujourd’hui, PostNL emploie 550 personnes en Belgique, sans compter les livreurs. Tous sont employés par des sous-traitants.

 

Auteur: 

philippe.vandooren

catégorie: 

ingenico - FR

Derniers lancements produit