Les Belges ont déjà dépensé 2,3 milliards d'euros en ligne cette année

L’année commence avec un nouveau record pour les ventes en ligne : les consommateurs belges ont dépensé près 2,3 milliards d’euros au cours du premier trimestre de 2016. Cela représente une hausse de 9 % par rapport à la même période l’année dernière. C'est ce qui ressort des chiffres du BeCommerce Market Monitor, une étude réalisée par GfK pour BeCommerce, avec le soutien de PostNL, Google et Worldline. 

 

L’e-commerce belge poursuit sa croissance. Les achats en ligne représentent 16 % des dépenses du marché total en Belgique, contre 14 % au cours du premier trimestre 2015. De plus en plus de Belges achètent des produits ou services en ligne. 76 % de la population belge a fait des achats en ligne entre janvier et mars 2016, contre 74 % l’année dernière. Au total, 21,4 millions d’achats en ligne ont été effectués, ce qui représente une hausse de 7 % par rapport à l’année dernière. 

 

Le consommateur belge a acheté en moyenne 3,1 fois en ligne contre 2,9 fois l’année dernière. Il a dépensé, en moyenne, un montant total de 107 € par achat en ligne contre 105 € entre janvier et mars 2015. 

 

Si 8 % de tous les produits ont été achetés en ligne, 60 % de tous les services ont été achetés en ligne lors du premier trimestre. Les chiffres montrent que 74 % des achats en ligne concernent un produit. Les proportions en termes de dépenses sont bien différentes : 57 % des dépenses en ligne sont destinées à l’achat de services. Ces chiffres sont en ligne avec les résultats du premier trimestre 2015. 

 

Média & Divertissement est la catégorie la plus populaire 

 

Une fois de plus, le plus grand nombre d’achats sont effectués dans la catégorie Média & Divertissement. Au total, 4,45 millions d’achats ont été enregistrés dans cette catégorie, représentant un montant total de 110 millions d’euros par 2,5 millions de clients. Le montant moyen d’un achat s’élevait à 25 €, alors que chaque consommateur a dépensé en moyenne 44 € en ligne dans cette catégorie. Internet se révèle ainsi être le moyen préféré pour les achats de musique, films, jeux vidéo, jeux, accessoires, livres, e-books… 

 

Après la catégorie Média & Divertissement, les tickets pour des attractions et des événements, les télécoms et les vêtements enregistrent le plus grand nombre d’achats. Ce top 4 est similaire à celui de 2015, même si cette année le nombre d’achats de tickets et de vêtements a diminué. 

 

Les résultats diffèrent lorsqu’on observe les catégories qui comptabilisent les montants dépensés les plus élevés. L’achat de billets d’avions et la réservation d’un hébergement sont là les services les plus populaires avec une dépense moyenne de 525 € (contre 481 € au premier trimestre 2015), suivis par la réservation de voyages all-in (454 € contre 415 €). Les achats de tickets pour des attractions et des événements complètent ce top 3 avec un montant de 248 € (contre 243 € en 2015). 

 

Tablettes et smartphones gagnent du terrain 

 

L’ordinateur portable reste l’outil le plus utilisé pour faire ses courses en ligne, mais les tablettes et smartphones gagnent en importance. Au cours du premier trimestre de l’année dernière, 1 achat sur 8 était effectué à partir d’un appareil mobile. En 2016, cette fréquence est passée à 1 achat sur 6. Entre janvier et mars, 10 % des achats en ligne ont été effectués sur une tablette (contre 8 % en 2015) et 7 % sur un smartphone (contre 5 % en 2015).

 

La carte de crédit reste populaire mais perd légèrement du terrain 

 

Au cours du premier trimestre 2016, la carte de crédit est toujours le mode de paiement le plus populaire et est utilisée pour 51% des achats. Ce chiffre représente toutefois un léger recul par rapport à la même période l’année dernière (53%). Bancontact est le mode de paiement qui gagne le plus de terrain en passant de 40 à 45 %. 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit