Tesco à la recherche du temps perdu

Non, l'enseigne britannique leader ne s'est pas pris de passion pour Marcel Proust. Mais la fermeture temporaire d'un supermarché Tesco à Salford à cause des émeutes récentes se traduit par une désagréable conséquence pour le personnel. La police britannique avait conseillé de fermer le 9 août ce magasin, cible visée par les pilleurs de Salford. Le personnel fut renvoyé chez lui, mais a appris qu'il devrait rattraper les heures non prestées, faute de quoi elles ne seraient pas payées. La décision de la direction remplit de colère le personnel mais aussi des consommateurs, qui s'expriment sur le web pour affirmer vouloir à l'avenir se diriger vers une chaîne concurrente. Tesco tente à présent de calmer le jeu: "la sécurité de nos clients et collaborateurs est primordiale. Nous sommes très fiers de la façon dont a réagi l'équipe de Salford, mais d'autres équipes ont ailleurs eu à faire face à de telles situations angoissantes. Nous avons à présent soumis au personnel une série de propositions raisonnables quant à la façon de prester ces heures perdues. Un de nos collaborateurs à Salford va par exemple travailler 10 minutes de plus dans les jours qui viennent" explique le porte-parole de la chaîne. Pas de doute, on est bien en Angleterre, doivent se dire les DRH de nos enseignes belges, en imaginant les conséquences immédiates d'une telle décision sur la paix sociale dans leur entreprise...

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit