Soldes: 60% des commerçants veulent s'aligner aux normes européennes

Différents acteurs ont réagi en ce début de période de soldes. L''UCM estime que le démarrage timide augure un chiffre d'affaires légèrement inférieur à celui de l'an dernier. Selon l'Union des Classes moyennes, Ce démarrage timide est imputable à la multiplication des promos en dehors des périodes de soldes, principalement via des offres conjointe. Un sondage de l'UCM révèle que 82,2% des commerçants souhaitent le maintient des soldes mais aussi que 60,7% des commerçants sondés souhaitent une harmonisation du démarrage des soldes au niveau européen, afin d'éviter la concurrence des pays voisins.

 

Comeos annonce quant à lui que les consommateurs dont dès ce début des soldes d'excellentes affaires. Selon le SNI, les commerçants eux, attendent beaucoup du premier week-end des soldes. Si le Syndicat Neutre pour Indépendants note comme l'UCM un démarrage timide, il signale que cela aurait pu être pire pour un lundi. Rappelons que le premier jour des soldes d'été 2012 tombait un samedi.

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit