Répit financier pour le groupe Doux

Le sort de Doux se jouait hier, mardi 26 juin, au tribunal de commerce de Quimper. Les membres du tribunal et les deux juges-commissaires, Jean-Marie Laurent et Patrick Dieunegard, devaient en effet rendre leur avis concernant la cession de l'entreprise de pet food Stanven pour un montant de 17 à 20 millions d'euros. Une cession qui permettrait à Charles Doux et à Michel Léonard, directeur général, de poursuivre la période de redressement judiciaire du groupe.

 

La décision a été validée en fin de journée. Doux vendra l'usine Stanven dans le Morbihan pour 22 millions d'euros afin de renflouer la trésorerie de l'entreprise. C'est Saria, filiale agro-alimentaire de l'allemand Rethman, qui reprendra la filiale Petcare du groupe Doux.

 

Plus de 700 personnes ont récemment manifesté afin d'exprimer leur inquiétude face aux menaces pesant sur le groupe. Doux aurait besoin de près de 50 millions d'euros afin d'effectuer le règlement des salaires des 3.400 salariés ainsi que le paiement des factures de ses fournisseurs.

 

Lisez également: Le groupe Doux en cessation de paiement

 

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit