Premier trimestre positif pour Albert Heijn

Ahold (Albert Heijn) a réalisé un bon premier trimestre 2013. Son chiffre d'affaires et son bénéfice net sont en effet en hausse. A noter également qu'en vendant ses parts dans ICA, le distributeur néerlandais a par ailleurs récolté quelque 2,5 milliards d'euros.

 

Ahold a enregistré, à taux de change constant, une hausse de 4,4% de ses ventes au cours du premier trimestre 2013, soit 10,1 milliards d'euros. Aux Etats-Unis, les ventes ont grimpé de 3,4%, aux Pays-Bas celles-ci ont même augmenté de 7,5%. "Nous continuons à gagner des parts de marché dans nos principaux marchés grâce à la croissance de nos ventes, à l'expansion de notre réseau de magasins et à la forte croissance de nos activités en ligne (bol.com, ndlr)", explique Dick Boer, CEO d'Ahold.

 

En Belgique, Ahold a récemment ouvert un quinzième point de vente. "Nous sommes heureux de notre expansion en Belgique ainsi que de de la forte performance des ventes au sein de nos activités online, qui doivent -en partie- leur succès à nos points de collecte".

 

Les analystes boursiers s'attendaient à une plus forte croissance du chiffre d'affaires. Néanmoins, le distributeur enregistre un solide bénéfice net de 1,95 milliard d'euros. Cette performance serait en grande partie le résultat de la vente de ses parts (60%) dans la chaîne de distribution suédoise ICA. Celle-ci aurait en effet rapporter quelque 2,5 milliards d'euros au distributeur néerlandais.

 

Ahold souhaite aujourd'hui poursuivre ses investissements dans le programme de rachat d'actions (entre 500 millions et 2 milliards d'euros). Ce programme se clôturera d'ici la fin de l'année 2014. "Nous restons prudents quant à nos prévision pour le reste de 'année, mais sommes déterminés à concrétiser notre Reshaping Retail Strategy", souligne Monsieur Boer.

 

Auteur: 

Joram De Bock

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit