Picard se recentre sur la Belgique francophone

Picard a annoncé, par voie officielle, son retrait de Flandre. Une information qui ne surprend que peu. La décision d'entrer sur le marché flamand, où le spécialiste français du surgelé ne bénéficiait d'aucune notoriété, contrairement à la Wallonie ou à la région Bruxelloise, avait pu surprendre les observateurs. 

 

Si la rédaction de Gondola se montrait dubitative face à l'arrivée du retailer en Flandre, le Président Directeur Général de Picard Surgelés, Philippe Pauze se voulait pourtant confiant, déclarant lors de l'inauguration du premier point de vente anversois à la Nationalestraat: "Picard est heureux de s’implanter en Flandre et nous sommes convaincus d’y trouver le même succès que dans les régions où nous sommes présents en Europe ».

 

Des convictions qui se voient aujourd'hui détrompées puisque les tests anversois ne furent pas concluants, obligeant aujourd'hui le retailer à se retirer de la région flamande. Un retrait total? Pas tout à fait puisque le magasin de Knokke est à ce jour conservé. Mais si la situation géographique est bien flamande, la station balnéaire est également très prisées par de nombreux francophones, ce qui pourrait expliquer de meilleurs résultats et donc le maintien du point de vente. En janvier 2015, lors d'un reportage-photo dans le premier point de vente liégeois du retailer, Didier Decoster (CEO Belgique) disait ne pas souhaiter communiquer sur les performances en Flandre, notant toutefois que le consommateur flamand était un grand amateur de produits frais. Une lecture entre les lignes permettait alors de présager ce retrait.

 

Poursuite de l'expansion 

Ce retrait de la région flamande ne retranche rien à l'ambition du spécialiste du surgelé d'étendre son parc. Des ouvertures sont actuellement à l'étude dans la partie francophone de notre pays.  La prochaine ouverture est d'ailleurs prévue le 20 août prochain à Genval. A cette date, Picard disposera donc de 5 magasins en Wallonie, 11 à Bruxelles (donc 4 dans la seule commune de Uccle!) et 1 en Flandre. Depuis peu, Picard Surgelés fait face à un nouveau concurrent. Nouveau? En Belgique seulement puisqu'il s'agit de son confrère français Thiriet.

 

Petit rappel:

- Picard Surgelés mise à nouveau sur Anvers 

- Photo-reportage: L'expansion discrète  de Picard 

- Après Picard, voici Thiriet 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit