Grands emballages, petits prix? Peut-être pas!

Les journalistes de Sudpresse piqués par la publicité de Delhaize clamant "Maxi volume, mini prix" ont décidé de comparer divers produits. Le constat est bien loin de la maxime. Si les produits concernés par l'action la respectent bien, il semblerait en effet que d'autres en soient plus ou moins éloignés. Acheter un emballage de 12 canettes de Coca-Cola reviendrait par exemple plus cher que d'acheter douze canettes séparées. Même constat pour les petits beurre au chocolat de la gamme 365. Mais le groupe Delhaize n'est bien entendu pas le seul concerné. La même anomalie est remarquée chez Carrefour pour le café Mildou de Douwe Egberts et pâtes Panzani. Chez Colruyt, c'est la recharge savon pour les mains Palmolive qui est plus chère que le flacon initial. L'explication donnée aux journalistes est alors la même pour tous les distributeurs: un prix a certainement été baissé, sans pour autant avoir touché à celui d'un autre conditionnement. Test-Achats recommande aux consommateurs de se fier aux étiquettes sur lesquelles il est indiqué le prix au kg.

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit