GfK: “Le climat de la consommation s'améliore considérablement en Europe”

Au premier trimestre 2015, l'humeur des consommateurs des différents pays européens a évolué positivement sur le plan du développement économique. Les consommateurs belges s’attendent quant à eux à une légère amélioration. C'est ce qui ressort de l'étude GfK Climat de la consommation en Europe réalisée auprès de 40.000 consommateurs issus de 15 pays européens.

 

Tendance positive

l'Europe se remet, lentement mais sûrement, de la crise financière. Presque tous les pays ont enregistré une hausse de la croissance économique sur l'ensemble de l'année 2014. Et les projections sont bonnes pour cette année; les experts économiques ont revu leurs prévisions pour 2015 à la hausse dans de nombreux pays. Cette tendance positive soutenue se reflète également dans l'humeur des consommateurs.

 

Si la situation demeure extrêmement difficile en Espagne, au Portugal, en France, en Italie et en Grèce, le moral des consommateurs affiche une nette amélioration. Les Grecs espéraient une progression économique importante et une hausse des revenus après l'élection du nouveau gouvernement à la fin du mois de janvier. Les deux indicateurs ont augmenté d'environ 30 points au premier trimestre et se situent actuellement bien au-dessus de zéro. Reste à savoir si ce redressement pourra se maintenir compte tenu des difficultés qui persistent au niveau des finances de l'État. En Espagne aussi, l'évaluation des consommateurs est positive. À 41 points en mars, les anticipations économiques n'ont jamais été aussi élevées depuis 1986.

 

En revanche, l'image de l'Europe de l'Est est fortement influencée par le conflit en Ukraine, venant s'ajouter à la tension entre l'Occident et la Russie et aux sanctions qui en résultent. L'humeur positive générale des consommateurs européens se reflète également dans l'indicateur GfK Climat de la consommation des 28 pays de l'UE. Au cours des trois premiers mois de 2015, il a progressé nettement de 4,3 points pour s'établir à 9,8 points en mars. Il s'agit de la valeur la plus élevée depuis avril 2008.

 

Belgique : Les consommateurs s'attendent à une modeste augmentation de la croissance économique

L'économie belge n'a pas tout à fait atteint le niveau de croissance du reste de l'UE dans l'année écoulée. Et les experts n'entrevoient pas de nettes progressions pour cette année. Les consommateurs belges s'attendent quant à eux à une légère croissance économique.

 

En Belgique, les anticipations économiques ont progressé de 11,8 points depuis décembre pour s'établir à 11,4 points. Une valeur plus élevée a été enregistrée pour la dernière fois en juillet 2014. Il y a un an, l'indicateur, qui se situait à 30 points, était beaucoup plus élevé.  Dans le sillage de l'amélioration des perspectives économiques, les anticipations de revenu ont également augmenté au premier trimestre de cette année, à savoir de 6,7 points, pour s’établir à -18 points. En février, l'indicateur était déjà remonté jusqu'à - 10,0 points. « Toutefois, les valeurs négatives indiquent que les Belges s'attendent à une progression plutôt modérée des revenus », souligne GfK.

 

En revanche, la disposition à acheter a augmenté de 6,4 points depuis décembre et s'établit actuellement à 8 points, ce qui montre que les consommateurs belges sont légèrement réticents à faire des achats importants. 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit