Delhaize veut redevenir le n°1

Près d'un an et demi après l'annonce du plan de restructuration de Delhaize Belgique, le CEO, Denis Knoops, rompt le silence. Fin de semaine, celui-ci a accepté de répondre à différentes interviews. Il y revient sur son entrée mouvementée au poste de CEO et sur l'avenir de Delhaize et d'Albert Heijn en Belgique. Nous vous livrons ici un aperçu de ce qu'il a révélé dans ces diverses interviews.

 

AH reste un concurrent

Albert Heijn et Delhaize  feront prochainement partie d'une même entité (Ahold Delhaize). En attendant, ils restent concurrents. Si AH nous informait récemment que rien, d'ici la fusion, ne changeait, Denis Knoops confirme aujourd'hui qu'Albert Heijn reste - jusqu'à ce que la fusion soit actée - un concurrent de Delhaize. Dans l'avenir, celui-ci voit par contre des collaborations possibles tant au niveau de l'assortiment qu'à celui de la digitalisation.

 

Delhaize restera Delhaize

Quel impact aura la fusion sur l'avenir des deux enseignes? "En Belgique, la marque leader restera Delhaize", dit-il à De Tijd. "Quant à l'avenir des points de vente Albert Heijn en Belgique? Il appartient à l'autorité de la concurrence de trancher", poursuit-il.

 

Ambition: n°1 en parts de marché

Delhaize a connu quelques difficultés suite à l'annonce du plan de transformation et des grèves qui ont suivi. Si la chaîne n'a pas recouvré toute ses forces, Denis Knoops parle d'un très bon été. "Nous n'avons pas encore récupéré 100% de nos anciens clients, mais en sommes proches! Grâce à Delhaize Proxy, AD Delhaize et d'autres concepts, nous en avons plus qu'il y a de cela un an ou deux" dit le CEO dans De Morgen. Mais les ambition de Denis Knoops sont plus grandes encore.  Il souhaite refaire de Delhaize le plus grand retailer du pays. "Aujourd'hui, nous sommes le numéro un en nombre de clients. Mais nous souhaitons également redevenir le n°1 en matière de parts de marché".

 

Pas de nouveaux Red Market

"Nous n'ouvrirons plus de nouveaux points de vente Red Market. Mais les 13 magasins existants resteront quant à eux ouverts", dit Denis Knoops à De Tijd. Il s'agit là pour Delhaize de bons laboratoires pour tester de nouvelles choses. "Ils représentent le département recherche et développement dont Delhaize a jusque là manqué".

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit