Colruyt, Carrefour, Cora, Delhaize et Mestdagh souhaitent faire annuler les perquisitions

Les distributeurs Colruyt, Delhaize, Carrefour, Cora et Mestdagh risquent une amende pour entente sur les prix. Ceux-ci intentent un action en justice contre l'Autorité belge de la concurrence devant la cour de Bruxelles en vue de démontrer l'illégalité des perquisitions intentées en 2007 et par conséquent les annuler. Une information relayée par nos confrères de L'Echo.

Les amendes porteraient sur un maximum de 10% du chiffre d'affaires des principaux distributeurs, soit plusieurs centaines de millions d'euros.

Pour rappel, le groupe Colgate Palmolive déposait, en 2006, une demande de clémence auprès du Conseil de la Concurrence dénonçant alors une hausse coordonnée des prix. Des perquisitions avaient eu lieu en 2007. Suite à cela, GSK et Reckitt Benkiser se sont joint à Colgate Palmolive dénonçant à leur tour une entente des prix.

Colruyt fut le premier à intenter une action en justice contre l'Autorité belge de la concurrence.

Auteur: 

Joram De Bock

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit