370 emplois menacés chez Makro Cash & Carry

La direction de Makro Cash & Carry a fait part de son intention de réorganiser l’entreprise lors du Conseil d'Entreprise extraordinaire. Cette intention porte sur une série de mesures qui visent à renforcer la puissance commerciale de l’entreprise et à améliorer sa structure de coûts, avec pour objectif final d’assurer un avenir durable à Makro Cash & Carry en Belgique.

 

En vue d'éviter au maximum les licenciements secs, le management assure vouloir mener un dialogue constructif avec les partenaires sociaux. Toutefois, 370 des 3.300 membres du personnel seraient concernés par ce plan de restructuration.

 

L'émergence du commerce en ligne et la crise économique sont les principales causes de la mise en place de ce plan de restructuration. Selon Makro, il devrait permettre au groupe de simplifier les procédures et de s'orienter davantage vers le client.

 

Ce plan est composé de trois grands piliers :

 

1/ La structure interne de chaque magasin Makro devrait être adaptée et concentrée sur 3 départements : sales (ventes), goods flow (flux de marchandises) et services. Cette nouvelle structure devrait générer un meilleur flux logistique, une qualité de service renforcée, davantage de confort pour le client et, finalement, une meilleure expérience d’achat pour le consommateur.

 

2/ Plusieurs services généraux, tels que le call center, la comptabilité et l’administration des salaires, seraient davantage centralisés. La direction envisage par ailleurs de piloter certains services, comme le support technique et l’IT, au niveau régional, de manière conjointe avec l’enseigne Metro. La direction évalue également comment lutter contre les coûts inutiles et optimaliser davantage le système de Cash & Carry.

 

3/ Les investissements : l’entreprise poursuit ses investissements dans la formation de tous ses collaborateurs et dans la modernisation des magasins Makro. Les univers récemment lancés seront déployés dans tous les magasins et de nouveaux groupes de clients seront ciblés.

 

Jean-Luc Tuzès, Managing Director de Makro Cash & Carry Belgium : « Par ces mesures, nous voulons assurer une activité durable et orientée client et sécuriser l’avenir de Makro Cash & Carry Belgium. La direction de Makro Cash & Carry souhaite que ces changements difficiles mais indispensables se déroulent de manière correcte et constructive, dans le respect des personnes concernées et en concertation avec les partenaires sociaux, afin d’éviter au maximum les licenciements secs. »

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit