Tournée Minérale: les distributeurs en boissons ont la gueule de bois

La Tournée Minérale est officiellement lancée. Pendant un mois, des milliers de consommateurs ne boirons plus une goute d’alcool. L’an dernier, quelques 122.460 personnes ont tenu le pari. Un défi pour une bonne cause, la Fondation contre le Cancer, qui a, on s’en doute, un impact sur le secteur des boissons alcoolisée.

 

 

A l’heure d’écrire ces lignes, on dénombre déjà 99.694 participants inscrits à la Tournée Minérale. Et le chiffre ne cesse de gonfler. En 2017, la Fondation contre le Cancer lançait la toute première édition belge de la Tournée Minérale. L’idée? Encourager chacun à se passer d’alcool durant un mois, celui de février. Cette année là, 122.460 personnes ont relevé le défi pour des raisons diverses: défi personnel, soutien à la recherche contre le cancer, régime, recherche d’un mode de vie plus sain, etc. Au total, l’action avait rapporté 170.000 euros à la Fondation contre le Cancer.

 

Si tous les participants ne sont pas parvenus à relever le défi, huit participants sur dix ont déclaré ne pas avoir bu une goutte d’alcool l’an dernier.

 

Une déclaration qui se confirme  dans l’analyse des chiffres du secteur des boissons alcoolisées. En effet, selon la Fédération belge des Distributeurs en Boissons, la perte moyenne des ventes de boissons alcoolisées s’était, l’an dernier, élevée à 15%. « Nous nous sommes basés sur une enquête auprès de nos membres et avons analysé les données du mois de février 2017 en comparaison au mois de février 2016. Il en est ressorti une baisse moyenne de 15% des ventes de boissons alcoolisées et une hausse moyenne de 3,3% des ventes d’eaux, boissons rafraîchissantes et jus de fruits. La Tournée Minérale est le principal facteur d’explication à ces chiffres. En effet, il n’y a pas eu, à l’époque, d’autres grands changements permettant de les expliquer. Si d’autres facteurs ont pu entrer en compte, leur influence est minime par rapport à celle de la Tournée Minérale » nous explique la FEBED.

 

L’an dernier, FEBED et Horeca Vlaanderen indiquaient en outre que 60% des restaurateurs avaient vu leur chiffre d’affaires baisser durant le mois de février. De leur côté, l’UCM et Horeca Wallonie affirmaient toutefois que si la baisse de la consommation d’alccol était bien réelle, elle avait des causes bien plus profondes et permanentes : contrôles routiers, repas d’affaires budgetés, détail de l’addition sur les tickets TVA, hausse des accises, etc.

 

Si la Fédération dit regretter que « toute l’attention soit focalisée sur un seul élément concernant la santé, en l’occurence l’alcool », elle affirme « plaider pour une consommation d’alcool responsable, où chacun a, tout au long de l’année, une attitude réfléchie face à l’alcool. Cette année, la FEBED a décidé de diffuser une brochure parmi les distributeurs en boissons, contenant un aperçu d’alternatives sans alcool. « Les bières sans alcool sont en progression, et les cocktails se changent spontanément en mocktails. Si Tournée Minérale a un mérite, c'est bien que les gens qui préfèrent ne pas boire, ou boire moins, d'alcool, pour quelque raison que ce soit, ont désormais à leur disposition un assortiment élargi. Mais cela ne garantit naturellement pas que le chiffre d'affaires reste à niveau. Cela prendra de toute façon du temps avant que les préférences du consommateur se traduisent correctement en une nouvelle gamme, des conditions commerciales, des stocks… » conclut la FEBED.

 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Jobs - Side - FR

Derniers lancements produit