Soupçon de pratiques anticoncurrentielles: des perquisitions ont lieu dans le secteur du retail

L’Autorité belge de la Concurrence procède actuellement à des perquisitions dans le secteur de la grande distribution. Elle suspecte de possibles pratiques anticoncurrentielles. L'une des sociétés aujourd'hui perquisitionnées serait Carrefour Belgique, indique De Tijd. Une information depuis lors confirmée par la chaîne de points de vente qui précise toutefois que ses pratiques commerciales sont légales.

 

L’Auditorat de l’Autorité belge de la Concurrence (ABC) procède actuellement à une série de perquisitions au sein d’entreprises actives dans la grande distribution. Celle-ci suspecte en effet « une ou plusieurs sociétés » d’avoir mis en oeuvre des pratiques anticoncurrentielles dans le cadre d’une alliance d’achats.

 

A ce jour, l’ABC n’a pas souhaité donner davantage d’informations sur les sociétés suspectées, ni sur le nombre de celles-ci. Tout juste précise-t-elle que des perquisitions ont eu lieu dans plusieurs endroits du pays. « Le fait de conduire de telles perquisitions ne préjuge en rien de l'issue de l'enquête elle-même", précise encore l'ABC.

 

Toutefois, selon le quotidien néerlandophone De Tijd, Carrefour Belgique ferait partie des sociétés perquisitionnées aujourd’hui. Contacté par nos soins, Marco Demerling, porte-parole du retailer confirme: « je peux en effet confirmer qu’une enquête est menée par l’Auditorat de l’autorité belge de la Concurrence, bien que je ne puisse pour l’instant pas donner davantage d’informations sur le sujet. L’enquête est en cours et nous fournissons toutes les informations demandées d’une manière ouverte et constructive. Par ailleurs, je tiens à souligner que Carrefour Belgium mène toutes ses activités commerciales conformément à la loi ». Le groupe Colruyt nous a quant à lui confirmé ne pas être impliqué dans l’enquête.

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Derniers lancements produit