Les 10 tendances alimentaires à suivre en 2019

Parce que les secteurs du retail et des FMCG gardent toujours un oeil attentif aux tendances alimentaires en cours dans le monde de l’horeca et de la blogosphère gourmande, Gondola vous dévoile les dix tendances Food & Drink à surveiller en 2019. Ces 10 tendances sont celles observées par J.W Thompson et Food Media dans le rapport The Future 100.

 

1. 2019 sera vegan et réconfortante

 

Les plats réconfortants sont toujours appréciés, mais ils passent du statut d’alimentation de base, à celui d’un petit plaisir octroyé (très) occasionnellement… Mais cela n’en signifie pour autant pas la fin. Les restaurants sont de plus en plus nombreux dans le monde à proposer des recettes locales et dites réconfortantes en version vegan. Les vieux classiques se voient modernisés: plus respectueux du bien-être animal, plus attentifs aux changements climatiques, plus prévenants en matière de santé…

 

Cette modernisation vise un public jeune, gourmand, mais conscient, et se produit tandis que l’on observe une implacable progression du nombre de vegans. En Grande-Bretagne, la Vegan Society, sur base d’une enquête de Ipsos Mori de 2016, déclare avoir constaté une croissance de la population vegan de 150.000 à 542.000 en 10 ans de temps. Aux Etats-Unis, les ventes de produits alimentaires à base de plantes ont augmenté de 8,1% en 2017, atteignant les 3,1 milliards de dollars, selon une étude de Nielsen, pour le compte de Plant Based Foods Association et Good Food Institute.

 

Voir le phénomène du vegan comme un pur effet de mode serait une erreur. Et les restaurateurs en sont bien conscients, qu’il s’agisse de grandes enseignes ou de petites structures, tous réfléchissent au sujet. Les fast-food végétariens et vegans florissant un peu partout dans le monde. A Londres par exemple, Temple of Seitan vous offre des sandwiches au poulet - vous l’aurez compris - sans le poulet, et What the Pitta vous prépare des vegan donner kebab. De même, Wolf & Lambs, malgré ce que son nom pourrait faire croire, propose une menu 100% à base de plantes et satisfait les envies de repas réconfortants (pancakes, burritos, …) des consommateurs les plus exigeants.

 


Capture d'écran du site de Temple Of Seitan

 

Chez nous, Greenway propose le Beyond Burger, un burger au goût et à l’apparence de la vraie viande, mais fabriqué à base d’ingrédients végétaux… De même, les premiers fast-food vegan ont fait leur apparition l’an dernier à Bruxelles. Et on ne vous parle pas de tous les restaurants ayant ajouté une ou plusieurs propositions adaptées à cette philosophie… S’il est donc bien un tendance à prendre au sérieux en 2019, c’est celle-là.

 

 

2. Le retour du surgelé…

 

Et oui, le surgelé revient au devant de la scène! De nombreuses start-ups s’attèlent à démystifier les stéréotypes qui le dise malsain. Celles-ci proposent des produits sains et enregistrent des croissances exponentielles. C’est le cas par exemple de Strong Roots en Irlande, ou de Daily Harvest à New-York. Les produits surgelés pour bébés ont également le vent en poupe, comme le prouve Raised Real aux Etats-Unis.

 

 

Et les grandes marques sont également de la partie… En 2017, Danone investissait dans la start-up d’alimentation surgelée bio pour bébés Yooji. Nestlé acquiérait la société de produits surgelés à base de plantes Sweet Earth en septembre 2017 et lançait récemment des pizzas à base de plante dans un certain nombre de pays. Si le surgelé faisait autrefois référence à des produits réconfortants, il tend aujourd’hui à devenir healthy. Le marché global du surgelé devrait atteindre les 331,9 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2021.

 

3. L’eau, oui, mais améliorée

 

Le bien-être et la santé, ce sont là des tendances qui ne devraient pas freiner de sitôt leur ascension. On a vu l’an dernier de nombreuses boissons entrer sur le marché et jouer de ces tendances. Le secteur de l’eau notamment a été particulièrement prolifique!

 

Lancée en octobre 2018, Szent intègre les bienfaits des huiles essentielles dans son eau embouteillée. L’eau n’est pas aromatisée, mais un petit anneau situé sous le capuchon libère des parfums comme la mandarine - aux propriétés stimulantes sur l’humeur - ou la menthe - qui améliore la concentration.

 


©Recess

 

Également lancée en octobre 2018, l’eau pétillante en canette de Recess est infusée au cannabidiol (CBD, le composant légal du cannabis). Disponible en trois saveurs, cette eau aiderait à réguler son humeur et à se déstresser…

 

4. Le pain 2.0

 

« Glucides » : voilà bien un terme que de nombreux consommateurs ont banni de leur vocabulaire ces derniers temps. Le pain a, par conséquent, été laissé de côté. Mais c’était sans compter sur une nouvelle génération de boulangers qui repopularisent peu à peu le produit, en se montrant créatifs.

 

Modern Bakery par exemple s’est spécialisée dans des pains à faible index glycémique, rendant le produit plus digeste. Dans un autre style, Coco di Mama a intégré un croissant vegan au charbon actif à son menu. Idéal pour une cure de désintoxication et la neutralisation des acides gastriques!

 

5. Des tests ADN pour une alimentation hyper-personnalisée

 

Et si votre ADN permettait aux marques de vous proposer un menu personnalisé… Des marques de boissons et d’alimentation puisent des informations dans l’intelligence artificielle,  les big data et les médias sociaux pour créer des produits plus sains et personnalisés.

 

Selon Bloomberg, au Japon, Nestlé utilise d’ores et déjà l’intelligence artificielle, les médias sociaux et des kits de test ADN à domicile pour créer des régimes personnalisés. Le programme intitulé Nestlé Wellness Ambassador couterait 600 dollars par an pour des capsules de thés riches en nutriments, des smoothies et d’autres produits comme des collation riches en vitamines. Les analyses à domicile permettent à Nestlé d’obtenir des informations sur le taux de cholestérol ou la détection d’un diabète.

 


Capture d'écran du site de Habit

 

De même la start-up Habit invite ses clients à prélever à domicile des échantillons biologiques en vue de générer un plan nutritionnel personnalisé ciblé. La ligne de démarcation entre les soins de santé professionnels et les soins de santé axés sur le mode de vie s'estompent au fur et à mesure que les coûts de l'analyse et des tests d'ADN diminuent., supportée par le progrès de l’intelligence artificielle.

 

6. Les trois ingrédients du moment: Lichen, algue Dulse et calamondin

 

Que mangerions-nous en cas de crise alimentaire mondiale ? Le lichen, d'après Julia Schwarz, qui a mis au point une gamme de produits alimentaires mélangés avec cet organisme semblable à un champignon. Sa gamme se compose de pains, de beurre, de corn flakes, de pesto et de pâtes. L’intérêt du lichen? Il peut survivre à des climats et environnements difficiles. Des chefs étoilés en proposent déjà à leurs cartes!

 

Le second ingrédient est l’algue Dulse, un aliment sain en raison de sa riche teneur en vitamine A. On lui prête des vertus aphrodisiaques et anti-gueule de bois! Il s’agirait du best-seller de la marque irlandaise This is Seaweed. Les ventes ont doublé l’an dernier. Les consommateurs l’ajoute à des burgers, des pains ou l’incorpore dans leurs bières artisanales.

 

Côté fruits, l’agrume philippin Calamondin a la cote et fait son apparition en supermarché! Il est apprécié pour ses bienfaits pour la santé, et sa saveur douce-amère qui ravit les mixologues en herbe… Son utilisation va de l’ingrédient d’une préparation culinaire, à celui d’un cocktails ou d’une bière artisanale.

 

 

7. Eaux de vin

 

On dit de Jesus qu’il changeait l’eau en vin. Désormais, les industriels préfèrent changer le vin en eau. Les consommateurs sont à la recherche d’alternatives sans alcool sophistiquées.  La consommation d’alcool tend à diminuer, une tendance mondiale, selon J.W Thompson. Napa Hills est une marque qui cherche à capitaliser sur ce virage, avec des eaux de vin. Celles-ci sont réputées pour offrir les mêmes propriétés anti-oxydantes qu’un verre de vin rouge. Sans calorie, et presque sans sucre, ces eaux se déclinent en Cherry Rosé, Lemon Chardonnay et Peach Grigio. Une autre version, Pinot Berry, est en cours d’élaboration… Et Napa Hills n’est pas le seul acteur à faire de l’eau de vin. La start-up israélienne Wine Water joue aussi sur cette tendance, tout comme d’autres dans le monde.

 


©Napa Hills

 

8. Quand la science veut améliorer la nature…

 

Les défis environnementaux poussent parfois les fabricants à modifier les propriétés inhérentes des produits pour trouver des solutions, et parfois s’agit-il seulement d’un pur divertissement… Appel Sciences a mis au point un nouveau traitement qui permettrait de doubler voir quadrupler la durée de vie d’un fruit ou d’un légume en rayon… Le test a été fait sur des avocats chez Harps. Selon Forbes, l’enseigne a jeté 60% moins d’avocats grâce à ce système.Cela a aussi permis une hausse de 10% des ventes et de 65% de marges… Plus fun, Bompas & Parr dit avoir créé la première sucette glacée non fondante au monde.

 

9. Cocktails

 

Les bars à cocktail s’inspirent de plus en plus des tendances alimentaires du petit-déjeuner. L’Aviary, bar new-yorkais est réputé pour ses saveurs non-conventionnelles. Un exemple? Le Wake and Bake cocktail, un Manhattan à la pointe de café servi avec un sac rempli d’arôme de bagel. Une expérience unique selon les dires des consommateurs prêts à payer 27 dollars pour celle-ci… D’autres bars à cocktails misent pour leur part sur des ingrédients hype comme l’avocat.

 

10. Un intérieur renaissance

 

Le lieu participe à l’expérience. La nouvelle tendance serait celle de la déco renaissance: un air de galerie d’art, de bar luxueux ou d’influence Wes Anderson…

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

EUROCIS - FR

Derniers lancements produit