Delhaize et Colruyt interrompent toute collaboration avec Verbist

Voilà bien un scandale dont la filière bovine pouvait se passer: les pratiques mises à jour par une perquisition menée chez VEVIBA à Bastogne sont en totale contradiction avec les règles AFSCA.

 

Plus de 65% des palettes contrôlées non-conformes, viande non destinée à la consommation humaine rajoutée dans le haché, dates de congélation falsifiées... Une vraie commotion pour toute la filière bovine. Le ministre fédéral de l'agriculture Denis Ducarme a pris hier avec l'AFSCA la décision de retirer les agréments dont dispose VEVIBA.

 

"Violation irréparable de la confiance accordée à toutes les sociétés de Veviba"

 

Côté distribution, ce sont Delhaize et Colruyt, clients du groupe Verbist, qui ont décidé d'interrompre leur collaboration avec lui, et qui ont procédé au retrait en rayon de tous les produits livrés par ce fournisseur. "Les irrégularités identifiées sont absolument inacceptables pour Delhaize et ont violé de manière irréparable la confiance dans toutes les sociétés du Groupe Veviba" précise le retailer. "Delhaize ne fait aucun compromis en matière de sécurité alimentaire et ne tolère donc aucune violation. En conséquence, il a été décidé de mettre fin à la coopération avec effet immédiat avec toutes les filiales du groupe Veviba. Ces sociétés sont Veviba à Bastogne, Adriaens à Zottegem, Lanciers à Rochefort et Verbist à Izegem". Pour rappel, l'abattoir d'Izegem avait déjà été épinglé pour maltraitance animale en septembre dernier.

 

Tous les produits des sociétés Veviba ont été retirés des rayons de Delhaize. Ce retrait concerne pas moins de 300 références. "Delhaize prend actuellement des dispositions avec d’autres fournisseurs afin d'assurer au mieux l'approvisionnement en viande bovine dans ses magasins" précise le distributeur.

 

 

catégorie: 

Derniers lancements produit