Carrefour invite ses collaborateurs à covoiturer via l’app Kowo

Carrefour profite de la semaine de la mobilité pour encourager le covoiturage auprès de ses collaborateurs en mettant à leur disposition gratuitement une application qui va leur permettre de proposer des déplacements ou de rechercher un ‘lift’ pour atteindre leur destination à plusieurs.

 

Se rendre au travail en voiture est devenu un véritable chemin de croix pour la plupart des travailleurs. Chaque jour ils perdent un temps considérable dans des embouteillages plus longs, plus lents et plus nombreux que la veille. Ils sont ralentis par des chantiers et quotidiennement découvrent de nouvelles déviations. Or on le sait, près de 75% des conducteurs roulent seuls aux heures de pointes. Consciente que les transports en commun ne sont pas une solution pour tout le monde, Carrefour s’est rapprochée de la start-up Kowo qui a développé l’application mobile, éponyme. Cette app organise en temps réel une plateforme de covoiturage sur le modèle des ‘blablacar’ et autres Uber, etc., mais entre collaborateurs.

 

Comment ça marche ?

 

L’application de Kowo automatise les trajets partagés et permet aux utilisateurs de se déplacer ensemble (pour aller au travail, visiter un magasin, se rendre à une réunion à l’extérieur…)  sans devoir gérer toutes les étapes de l’organisation.  

 

Il suffit de télécharger l’application et de s’enregistrer. Ensuite, les conducteurs introduisent leurs déplacements dans l’application tandis que les passagers introduisent leurs demandes de trajets à effectuer. L’application croise toutes les entrées et identifie celles qui sont compatibles. Elle met ainsi en relation chauffeurs et passagers potentiels. Les intéressés n’ont plus qu’à valider et à se déplacer ensemble. « En prime, l’app crée des liens entre les collaborateurs » souligne Carrefour.

 

Kowo ne s’occupe pas que de l’application, mais garantit également un suivi routier grâce à son ‘assurance destination’. En cas de pépin (empêchement du conducteur, accident ou panne) ou si le passager doit repartir d’urgence, Kowo garantit le transport à destination (par taxi ou transports en commun), le dépannage s’il y a lieu et l’assistance légale si nécessaire. 

 

Le siège avant les magasins

 

Depuis le 12 septembre, le personnel travaillant au siège de Carrefour à Evere (quelque 700 personnes) est invité à covoiturer via l’application Kowo. Le service sera étendu ensuite au personnel de l’ensemble des magasins de Carrefour Belgique. En tout, ce sont donc quelque 11 500 collaborateurs qui auront la possibilité d’adopter le ‘kowovoiturage’.

 

Si 15 % du personnel de Carrefour utilisent Kowo 8 jours par mois, cela permet de sauver 21 273 arbres par an et, partant, de réduire l’empreinte écologique de Carrefour. En outre, cette nouvelle manière de concevoir la mobilité de l’entreprise se traduira aussi par une diminution du nombre de voitures occupant un emplacement de parking (de l’ordre de 407 voitures/jour). Parkings qui pourront être remis à la disposition des clients.     

 

Sans parler du temps gagner sur les déplacements avec l’amélioration des conditions de circulation que pourrait entraîner la généralisation du covoiturage.

 

« Kowo rencontre donc pleinement les objectifs que Carrefour Belgique s’est fixés en matière d’environnement à savoir : une réduction de 40% de ses émissions de CO2 d’ici à 2025 » précise encore le retailer.

 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Jobs - FR

Derniers lancements produit