Carrefour: des actions ont visé les caisses self-scan

Le week-end dernier, plusieurs actions ont visé les caisses automatiques des points de vente Carrefour. Le mot d’ordre a été donné sur les réseaux sociaux.

 

« Boycott des caisses self-scan ! Elles signent la mort des caissiers » : c’est là l’un des nombreux messages partagés par des membres du personnel de Carrefour ayant circulé ces derniers jours sur les réseaux sociaux.

 

Cela aurait pu s’arrêter au simple appel au boycott, qui a d’ailleurs été suivi par de nombreux consommateurs. Mais le personnel de plusieurs points de vente a décidé de passer à la pratique et de rendre indisponibles les caisses automatiques. C’est le cas notamment de l’hypermarché Carrefour de Mons. « A terme,  tous les caissiers pourraient perdre leur emploi » déclare Geoffrey Manfroy du SETCa aux journalistes de Het Nieuwsblad. « Ici, à Mons, 22 emplois sont menacés. En guise de protestation, les caissiers ont emballé les caisses automatiques de plastique ».

 

Selon lui, les clients comprennent l’action. « Mieux, ils la soutiennent, et certains d’entre eux appellent même au boycott de ces caisses. Pas seulement chez nous d’ailleurs, mais dans tous les autres supermarchés » précise Geoffrey Manfroy.

 

Chez Carrefour, le son de cloche est différent. Le retailer juge que les clients sont pris en otage. « De nombreux clients ne comprennent pas qu’on leur interdise l’accès au self-scan. Ils perdent du temps et menacent d’aller faire leurs achats chez la concurrence » déclare Baptiste van Outryve, porte-parole de Carrefour à nos confrères. Celui-ci rappelle que les caisses traditionnelles ne disparaitront pas, mais coexisteront davantage avec l’appui de caisses self-can et self-checkout.

 

Photos prises dans l'hypermarché Carrefour de Haine-Saint-Pierre ©Vincent Vanhoutte
 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Jobs - Side - FR

Derniers lancements produit