Amazon Go ouvre (enfin) ses portes au public

Ça y est, elle est enfin là… La première supérette automatisée de Amazon, Amazon Go, a ouvert ses portes au public!

 

Amazon Go permet aux clients de faire leurs achats sans scanner les produits, ni même passer par la caisse. Dévoilé à la fin de l’année 2016, le concept était annoncé pour le début de l’année 2017. Mais voilà, les technologies utilisées montrent très vite leurs limites. Ainsi, le point de vente de Seattle, testé par les employés d’Amazon, ne pouvait par exemple pas accueillir plus de 20 clients à la fois, et le système peinait à suivre le rythme effréné des consommateurs, qui devaient dès lors se déplacer lentement dans les allées du supermarchés. De même, les caméras avaient du mal à distinguer les personnes de même corpulence et à suivre les comportements des enfants qui les accompagnaient.

 

Amazon se lançait alors à la recherche de profils d’ingénieurs et de chercheurs dont la mission serait de perfectionner les technologies utilisées. Une mission qui semble aujourd’hui remplie, puisque le point de vente de Seatle vient tout juste d’ouvrir ses portes au grand public. « Nous avons créé la technologie de shopping la plus avancée au monde en vue de vous éviter l’attente dans les files » se félicite d’ailleurs la société.

 

Pour rappel, les consommateurs souhaitant faire leurs courses dans ce point de vente devront disposer de l’application mobile d’Amazon. Une fois entré dans le point de vente grâce à leur smartphone, ils pourront ensuite ranger celui-ci et remplir leur panier. Des technologies proches de celles utilisées dans les voitures autonomes (caméras, capteurs, intelligence artificielle) permettent d’analyser les moindres faits et gestes des consommateurs, et donc aussi de percevoir ce qu’ils placent dans le panier ou ce qu’ils remettent en rayon après avoir changé d’avis. Lorsqu’ils ont tout, les consommateurs peuvent tout simplement quitter le magasin, sans passer par la caisse. Leurs achats seront facturés sur leur compte Amazon.

 

 

A ce jour, le point de vente de Seattle est le seul et l’unique Amazon Go du géant de l’e-commerce. Mais les recherches récentes de profils de Marketeer laissent penser à un déploiement plus large du concept.

 

D'autres (e)retailers ont pris de l'avance sur Amazon

 

Si l’annonce avait fait grand bruit fin 2016, l’ouverture officielle du point de vente s’est opérée de façon plus discrète, en raison du retard accumulé et du moindre effet de surprise. Depuis l’annonce, de nombreux supermarchés sans caisse ont ouvert leurs portes, et ce, surtout en Asie. D’autres acteurs majeurs de l’e-commerce, comme JD.com, ont en effet pris de l’avance sur le géant américain. Plus près de chez nous, Albert Heijn teste sa propre technologie de magasin sans caisse aux Pays-Bas. Et en France, c’est Monoprix qui testait l’an dernier un service du même acabit.

 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Derniers lancements produit