Aldi veut conquérir la Chine

Aldi aurait des plans concrets concernant une entrée sur le marché chinois. Le hard discounter, qui y était déjà actif via le canal online, voudrait désormais y installer des points de vente physiques. C’est ce qu’indique le journal allemand LebensmittelZeitung.

 

L’an dernier, Aldi Süd faisait un premier pas en Chine via la vente en ligne. Désormais le hard discounter souhaiterait y ouvrir des magasins physiques. Selon LebensmittelZeitung, Aldi a en effet commencé à recruter des managers locaux. Si rien ne permet de savoir où le discounter installera son premier point de vente, il semblerait qu’il s’intéresse particulièrement à la région entourant Shangai.

 

Jusque-là toutefois, le retailer ne confirme pas l’information, se contentant d’indiquer qu’il se concentre, après un lancement réussi sur la plate-forme Tmall (Alibaba), sur les activités en ligne. Selon LebensmittelZeitung, il faudra encore attendre 2 ou 3 ans avant de voir s’ouvrir les premières succursales physiques d’Aldi en Chine.

 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Side banner - Ingenico ePayments - FR

Derniers lancements produit