Plus de 30 emplois menacés au siège social de Brantano

La direction de Brantano a annoncé son intention de procéder à un licenciement collectif. 30 à 35 des 83 emplois au sein de la centrale d’Erembodegem sont menacés.

 

 

La direction de Brantano a tenu un conseil d’entreprise extraordinaire durant lequel elle a annoncé la suppression de 30 à 35 emplois au sein du siège social d’Erembodegem (sur un total de 83 emplois). « Depuis le rachat de Brantano S.A, le discours a changé. Les repreneurs disaient vouloir maintenir l'emploi, ce qui n'est visiblement plus le cas. On a l'impression que, petit à petit, l'entreprise est découpée en tranches avec des suppressions de postes à la clé » a indiqué Rita Liebens, secrétaire permanente du Setca, à l’agence Belga. Une nouvelle réunion est prévue la semaine prochaine.

 

 

En juillet dernier, les nouveaux investisseurs annonçaient leurs intentions de déménager le siège social vers Malines. S’il n’avait alors pas été question de suppression d’emplois, les syndicats craignaient que tous les employés ne puissent se déplacer jusque là. Les départements sales, administration et ICT seront pris en charge à Malines. La logistique et les activités de transport resteront basés à Erembodegem.

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Side banner - Ingenico ePayments - FR

Derniers lancements produit