LE MARCHE NEERLANDAIS DU BRICOLAGE A NOUVEAU EN CROISSANCE

Gondola Homing Experience

Gondola a été invité ce mercredi 16 mars par ses collègues et voisins. Le magazine MIX organisait sa traditionnelle et annuelle ‘Session nationale du DIY’.  

Cette initiative est toujours l’occasion de partager des informations utiles avec les détaillants et fournisseurs de la branche. Cette année le présentateur n’était autre que Tom van ‘t Hek, animateur radio.

L’après-midi fut comme à son habitude agrémentée de cases et thèmes intéressants. A la fin de la journée, place à la traditionnelle remise des prix. Bahco remporta la ‘meilleure couverture’ dans le journal. Les « Mix Gouden Spijkers (Clous dorés) » eurent cette année une approche différente : un jury couronna les fournisseurs les plus novateurs, ceux aux livraisons les plus fiables et avec le meilleur service après-vente. En ce qui concerne les innovations, deux entreprises ont été primées : Kärcher et PPG. Pour les livraisons, c’est JeWeRET qui fut mis à l’honneur tandis que Cotap rafla le prix pour le service après-vente.

 

Les chiffres de GFK et ses prévisions

Berry van Oosterhout de GfK Retail and Technology a expliqué sous la forme d’une session de questions et réponses les attentes pour le marché du bricolage néerlandais. Après plusieurs années désastreuses pendant lesquelles les ventes ont diminué de 25%, 2015 a enregistré une première croissance (+ 2,5%). Le marché total représente environ 3,3 milliards aux Pays-Bas. Un montant similaire à la Belgique, alors que les Pays-Bas comptent 50% de plus en terme de population ! Auparavant, le ratio des ventes Pays-Bas-Belgique tournait généralement autour de 1,4. Le marché du bricolage de nos voisins a très clairement souffert de la crise. Les temps euphoriques de croissance à deux chiffres sont révolus. GfK prédit prudemment un + 2,5% pour 2016 mais certains acteurs du secteur trouvent ceci optimiste. Cependant, le nombre de mètres carrés «zone de shopping/bricolage » n’a pas diminué, ce qui met une énorme pression sur les marges des détaillants, également alimentées par l'e-commerce toujours croissant. Ce dernier a d’ailleurs été pour la première fois présent à la « Session Nationale de bricolage ».

 

L’Augmentation des ventes est compréhensible

Comme moteur pour la reprise, GfK voit en particulier l'augmentation du nombre de déménagements. En 2015, il s’est élevé à 7%, 6% en 2014. Le nombre des déménagements était en 2015 à un niveau de point culminant similaire à 2006, ce qui a ensuite conduit à un pic l'année suivante en termes de bricolage. Cette hausse ne se traduit pas entièrement dans les revenus des ventes de bricolage car il faut prendre en compte une forte augmentation des ventes auprès des marchands de matériaux de construction (+ 10%) ainsi que l’e-commerce.

GFK prévoit qu'en 2020, 38% de tous les achats sera effectué en ligne, soit le double par rapport à aujourd'hui. On ne prévoit par contre pas cette même croissance dans le secteur du bricolage, mais quand-même. Un fait également frappant : de plus en plus de Néerlandais font appel à du personnel pour leurs travaux. La croissance est en partie expliquée par un renversement dans les marques d'outils professionnels que l’on peut obtenir désormais par le biais des chaînes de bricolage et par la valeur ajoutée dans le secteur de la peinture. Le prix de la couleur a par ailleurs augmenté beaucoup plus que celle de la peinture blanche.

En résumé, GfK voit une stabilité des marchés et des opportunités de l'économie et de l'habitat en apportant plus de la couleur dans la vie des consommateurs ainsi que des prestations ayant une valeur ajoutée, telles que les livraisons à domicile.

 

L’e-commerce comme thème de la journée

Nous reviendrons plus tard sur les autres orateurs présents. Annemart Tielens d’Intergamma a dévoilé comment Gamma et Karwei étaient devenus un fournisseur omnichannel. Claudia Willemsen, particulièrement inspirée, relata le succès de kleertjes.com (qui doit partiellement son succès à … une chasse aux œufs de Pâques). Dorette Bos, de Van Neerbos Bouwmarkten, a démontré leur réussite en termes de stratégie des médias sociaux et Paul Burger nous a appris comment Welkoop devint un joueur online, un en clic.

Après une agréable session de networking avec vue sur les étangs de Maarsseveen, les rares Belges que nous étions sommes rentrés à la maison, plein d’inspiration. 

Auteur: 

c.vanwesemael

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit