Ter Beke souffre toujours du horsegate

Ter Beke a connu l'an dernier des difficultés. Le producteur alimentaire a vu son chiffre d'affaires chuter de 3,3%. Conséquence du scandale de la viande de cheval, ce sont principalement les ventes des plats préparés qui ont souffert. Et ce, même si Ter Beke n'était en rien lié à l'affaire du horsegate.

 

Le chiffre d'affaires du groupe Ter Beke est passé de 421,1 millions d'euros à 407,2 millions d'euros. Soit une différence de 13,9 millions d'euros par rapport à 2012. Le chiffre d’affaires de la division Plats Cuisinés baisse de 15,2 millions d'EUR (-11,4%), principalement dû à la chute de la confiance du consommateur Européen dans les plats préparés en général, et les lasagnes en particulier. La confiance dans la catégorie des plats préparés se restaure, mais bien plus lentement que prévu.

 

Dans un marché légèrement en baisse, le chiffre d’affaires de la division Charcuterie augmente de 1,3 millions d’EUR (+0,4%). Cette hausse du chiffre d’affaires est principalement dûe à la croissance des activités de découpe et d’emballage aux Pays-Bas.

 

Le groupe dit travailler sur une série de nouveaux produits et concepts pour 2014 et prévoit de meilleurs résultats qu'en 2013.

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit