Photo-reportage: Okay Compact, le magasin de proximité de Colruyt

okay compact

C’est dans le centre d’Anvers que le Groupe Colruyt vient d’ouvrir un nouveau Okay Compact, du nom de sa formule de magasins de proximité. Plutôt petit, il est parfaitement adapté à un environnement urbain, que ce soit par sa superficie, son assortiment, son agencement ou ses heures d’ouvertures.

 

Bien que ce soit le troisième magasin de ce type, la formule reste encore méconnue. Le premier s’était ouvert à Ixelles en 2012, avant Liège un an plus tard mais, s’agissant d’un test, on en avait peu fait état. Officiellement, cette nouvelle ouverture reste un test mais il est clair aujourd’hui que Colruyt entend pousser les choses plus loin. En effet, Fabrice Gobbato, le nouveau patron d’Okay, nous a confié qu’un quatrième magasin devrait s’ouvrir à Anvers dès la fin juillet. 

 

Un magasin de ville sans parking

Contrairement à l’Okay classique qui est situé en dehors des centres-villes et qui dispose d’un grand parking, l’Okay Compact est avant tout un magasin de ville. Situé en plein centre d’Anvers, dans la Boudewijnsstraat, au pied des Beltoren, le nouveau magasin n’offre aucune place de parking à sa clientèle. C’est qu’il vise un public qui vit ou travaille à proximité et circule donc à pied, à vélo ou en transports en commun. Notons que le magasin est ouvert le dimanche jusque 13 heures. 

 

 

Petite superficie mais très bel assortiment

Qui dit magasin de proximité dit petit magasin. Avec ses 400 m², cet Okay Compact est une version ‘mini’ de l’Okay classique. Malgré cette superficie réduite, son assortiment food ne compte pas loin de 3.000 références. « C’est effectivement un large assortiment mais ce n’est pas un assortiment profond » explique Fabrice Gobbato. « Pour le composer, nous nous sommes inspiré du comportement d’achat des clients des autres magasins Okay.  Mais, bien entendu, il a fallu faire des choix en fonction de l’espace disponible. » 

 

 

Focus: produits frais
Le style Okay est bien présent mais le concept a été adapté à un environnement urbain et au bâtiment lui-même. Les rayons sont relativement bas et les allées plutôt larges, ce qui permet de faire respirer l’espace. Pas de caddies mais des paniers, moins encombrants. Dans le même esprit, la zone des caisses a été pensée pour éviter toute surcharge. Par contre, pas de grands frigos ‘à la Colruyt’, mais une pièce maintenue à une température de 12°C, isolée par un rideau d’air. On y a rassemblé les fruits et les légumes. Les autres produits frais – fromages, yaourts, etc… – sont présentés dans des armoires frigos. « Les équipements nécessaires à l’aménagement d’une vraie chambre froide sont trop encombrants pour ce type de magasin » explique Jan Van Holsbeke, responsable régional d’Okay. A côté de son « marché du frais » réfrigéré, l’Okay Compact réserve également un bel espace à la boulangerie et au pain frais du jour. 

 

 

Les prix les plus bas du quartier

Avec la formule Okay Compact, Colruyt explore un nouveau marché pour lui. Il faut en effet s’adapter à un bâtiment existant, aux livraisons dans le centre-ville et aux ouvertures du dimanche. Par contre, pas de changement en matière de politique des prix bas : s’il n’y a pas de garantie de prix les plus bas, Okay Compact vise à proposer les meilleurs prix du quartier. Les prix pratiqués par les concurrents directs, Carrefour market et Proxy Delhaize en l’occurrence, sont donc régulièrement contrôlés.

 

 

 


Découvrez-en davantage dans le Gondola Magazine #209. Vous n'êtes pas encore abonné? Cliquez ici 

 

 

 

 

 

Auteur: 

Joram De Bock