La météo impacte les prix des légumes

La vague de froid que nous avons connu fin de semaine dernière devrait faire grimper jusqu'à un tiers les prix des légumes comme les choux-fleur, pommes de terre ou les salades. C'est ce que déclare Luc Busschaert, ingénieur agronome, à nos confrères de Het Laatste Nieuws.

 

Les agriculteurs avaient en effet semé leurs cultures il y a de cela quelque semaine suite aux températures grimpantes. Mais en raison de la gelée inattendue de ces derniers jours, tout est aujourd'hui "brisé", comme l'explique monsieur Busschaert. Les pertes devraient donc selon lui être compensées dans le prix de vente.

 

Luc Busschaert s'attend en effet à une augmentation de 30% des prix de la laitue, du chou-fleur, des épinards et des radis, de 25% des prix des petits pois, et de 20% des prix des asperges. Le prix des pommes de terre pourrait même atteindre son record - jusqu'à 10% de plus que l'année dernière.

 

La viande devrait elle-aussi être plus chère. "Les vaches ne peuvent en effet paître dans les prés car il n'y a pas d'herbe. Les fermiers doivent donc fournir davantage de fourrage".

 

"Les agriculteurs ne peuvent simplement répercuter leurs coûts sur le consommateur", répond le VLAM (Valaams Centrum voor Agro- en Visserijmarketing). "En réalité les agriculteurs n'ont que peu de contrôle sur les prix".

Auteur: 

Gondola Magazine

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit