BNL Food, maison-mère des oeufs Colombus, en faillite

BNL Food, la holding qui regroupe 7 sociétés, parmi lesquelles Belovo, bien connue pour ses oeufs Colombus riches en omega-3, a déposé son bilan. Le groupe, basé à Bastogne, réalisait un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros et employait 53 personnes.

 

Les difficultés ne datent pas d’hier pour ce groupe, titulaire d’un savoir-faire unique et de procédés brevetés pour produire des oeufs sans impact sur le taux de cholestérol ou extraire de l’oeuf des protéines ou lipides utiles à d’autres productions alimentaires, en particulier pour les substituts au lait maternel et les produits pharmaceutiques. Au cours de la décennie précédente, BNLfood a subi, bien malgré elle, le choc qu’a représenté pour le secteur la crise de la dioxine puis celui de la présence de résidus d’antibiotiques dans certains oeufs. La situation financière critique du groupe avait nécessité en 2007 une augmentation de capital de 12,5 millions, répartie entre la famille du fondateur Fabien De Meester, mais aussi ING et la Sogepa (un fonds d’investissement de la Région wallonne venant en aide aux sociétés en difficulté via prise de participation) . Le groupe investissait en 2009 7 millions dans une nouvelle usine d’extraction de phospholipides, renforçant son rôle de leader mondial de ce marché très spécifique. Mais cet investissement n’allait jamais atteindre le seuil de rentabilité.

En décembre dernier, Belovo et ses filiales étaient placées en procédure de réorganisation judiciaire, ce qui laissait six mois pour trouver une solution, par exemple sous forme de reprise ou d’augmentation de capital.

Le groupe misait beaucoup sur l’arrivée dans le capital du groupe chinois Huatai. Outre l’argent frais qu’il était semble-t-il prêt à injecter, ceci aurait pu faciliter les démarches et autorisations nécessaires à l’ouverture de l’énorme marché chinois. Mais il se dit qu’ING et la Sogepa n’étaient pas favorables à cette hypothèse.

Le groupe ayant désormais fait aveu de faillite, reste à définir si son expertise - réelle - pourra attirer des repreneurs.

Auteur: 

Christophe Sancy

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit