Alpro élargit sa capacité de production

Alpro poursuit son essor et continue d'investir et d'innover. La société investit en effet dans huit nouvelles chaînes de production, augmentant ainsi considérablement sa capacité de production pour l'Europe. Concrètement, Alpro entend cette année encore investir quelque 80 millions d'euros et engager 250 nouveaux collaborateurs, dont 200 en Belgique.

 

"Les ventes de boissons à base de soja, d’alternatives végétales au yaourt, ainsi que celles de boissons composées d’autres ingrédients comme des amandes, de l’avoine, du riz et de la noix de coco, sont en hausse continue", indique Alpro par voie de communiqué. C'est pourquoi la marque entend aujourd'hui poursuivre ses investissements et étendre ses capacités de production. Depuis qu’elle a élargi en 2012 sa gamme existante de boissons et d’aliments à base de soja et lancé des boissons végétales à base d’amandes et de noisettes, Alpro a déjà injecté 75 millions d’euros dans de nouvelles chaînes de production et a engagé 200 nouveaux collaborateurs.

 

A cet investissement s'ajouteront prochainement 80 millions d'euros et le recrutement de 250 collaborateurs, dont 200 Belges. Au total, huit nouvelles chaînes de production (passant ainsi de 18 à 26) intégreront les usines d’Alpro, dont cinq intégreront l’usine de Wevelgem en Belgique - la plus grande des usines d’Alpro - et trois intégreront l’usine au Royaume-Uni. 

 

Dans les neuf pays principaux où Alpro commercialise ses produits, le marché des boissons et aliments d'origine végétale a connu une croissance de + 19% l’année dernière. Au cours de cette même période, Alpro s’est développée encore plus rapidement que le marché (soit + 27%). Les nouveautés à base d’ingrédients autres que du soja, comme les amandes, l’avoine, le riz et la noix de coco, représentent à l’heure actuelle 35% du marché et 30% du chiffre d’affaires d’Alpro.

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit