taxe kilométrique

Kilometerheffing, transport, vrachtwagen, camion

456 emplois, 60 millions d’euros à l’exportation et 85 millions d’euros de chiffre d’affaires sur le marché intérieur seraient menacés par la taxe kilométrique. Ce sont là les conclusions d’une enquête réalisée auprès des entreprises alimentaires belges par Transport and Mobility Leven (TML) en avril 2015. Fevia qui a mené l’enquête auprès de 134 de ses membres dit confirmer cette analyse et appelle la Flandre et Bruxelles à suivre l’exemple de la Wallonie en n’indexant pas la taxe au kilomètre en 2017.

Le prélèvement kilométrique introduit pour les camions au mois d’avril dernier exerce un impact important sur le transport des denrées alimentaires. Si ce surcoût devait être répercuté sur le consommateur, la hausse de prix de ses achats alimentaires pourrait atteindre jusqu’à 1,2%. C’est ce qui ressort d’un whitepaper publié par The Retail Academy en collaboration avec PwC.

Depuis vendredi 1er avril, diverses autoroutes et zones industrielles sont bloquées par des chauffeurs de camions protestant contre la taxe kilométrique. Comeos, la fédération du commerce et des services, condamne ces blocages et demande aux autorités compétentes d'intervenir car l'approvisionnement des supermarchés est compromis.

S'abonner à taxe kilométrique