surfacturation

A partir du 9 août 2018, les commerçants ne pourront plus facturer de coûts supplémentaires pour le traitement des paiements électroniques. « Cette modification législative stimulera davantage le paiement électronique et est une bonne chose tant pour le commerçant que pour le consommateur » estime Sam Arckens, CCO de CCV.

En vue d’encourager le paiement électronique et de s’aligner à la nouvelle directive européenne entrée en vigueur le 13 janvier dernier, le gouvernement a décidé d’interdir la facturation de frais supplémentaires dans le cadre d’un paiement par carte dès cet été.

La nouvelle directive sur les services de paiement (Paiement Services Directive, PSD2) est entrée en vigueur le 13 janvier. En conséquence, il est désormais interdit de facturer des frais supplémentaires dans le cadre d’un paiement par carte de débit ou de crédit, tant en ligne que dans des boutiques physiques, et ce, quel que soit le montant de la transaction. En Belgique, cette directive ne devrait pas être appliquée avant le mois d’août 2018.

S'abonner à surfacturation