L'actualité en continu

Jusque-là aux abonnés absents sur le terrain des caisses de self-scanning, Lidl teste, depuis le 2 février dernier, l’implantation de caisses automatique dans son point de vente de Louvain.

Le monde évolue et, avec lui, la perception du genre et le débat entourant l’égalité des sexes. De manière générale, l’industrie du marketing a suivi cette évolution. On a ainsi vu naître des initiatives telles que Unstereotype Alliance et Genre Equality Measure qui visent à éliminer les stéréotypes sexistes nuisibles du monde de la publicité et du marketing. Mais certaines marques restent toutefois à la traine. « Le genre comme on le conçoit aujourd’hui dépasse complètement ceux qui fonctionnent encore comme si nous étions en 1999. En réalité, certains spécialistes du marketing semblent tout bonnement éviter le problème, paralysés par la peur de se tromper » souligne Kantar dans une récente étude.

Bien qu’il s’agisse de la hausse la moins marquée depuis 2008, le taux d’inoccupation des emplacements commerciaux a une nouvelle fois grimpé en Belgique, et ce, pour la 11e année consécutive. C’est ce qu’indiquent les données de Locatus, auxquelles Gondola a eu accès en primeur, et qui invitent Locatus à encourager la mise en place d'un plan concret pour enrayer la situation. Compte tenu de la contraction du marché et de la surabondance de l’offre retail, les nouveaux points de vente ne devraient pas profiter du taux d’inoccupation.

Dans un marché britannique tendu suite à la concurrence sur le prix exacerbée par l'offensive d'Aldi et Lidl, et particulièrement inquiet face au risque croissant d'un Brexit "No Deal" qui serait catastrophique pour le secteur de la distribution alimentaire, le leader du marché Tesco annonce la suppression de 9.000 postes.

Les 10 questions à se poser pour bien aborder votre année 2019

2019: c’est parti ! Une année plus compétitive que jamais, dans un marché qui change et où les défis se multiplient. Voici une liste – non exhaustive – de 10 questions à se poser pour bien la préparer. Et aussi la solution immédiate pour y apporter des réponses.

Selon les Belges, de toutes les enseignes présentes chez nous, Colruyt est celle qui propose les meilleures promotions. C’est ce qui ressort de la dernière étude de WES Consumeter réalisée auprès d’un panel représentatif de 1.500 Belges âgés de 18 à 74 ans.

L’offre et la demande : ce sont peut-être les deux termes les plus importants de l’économie. Toutefois, une récente enquête d’IBM montre que pour de nombreux retailers la relation entre ces deux termes relève encore trop souvent d’une extrapolation. En cause ? Un traitement insuffisant des données disponibles alors que leur bonne exploitation offre un avantage évident face à la concurrence locale.

C'est sans doute la nouvelle la plus attendue en ce début d'année 2019 dans le retail belge: Albert Heijn restera bel et bien actif en Belgique et entend même doubler de taille endéans les trois prochaines années. C’est Delhaize qui prendra la tête de cette expansion, tout en poursuivant sa propre expansion, puisque l’enseigne entrevoit un potentiel de 300 points de vente supplémentaires dans les trois à quatre années à venir. Le groupe ouvrira en outre des points de retrait Bol.com dans les points de vente Delhaize.

Pionnier chez nous en la matière, Carrefour continue d’étendre le système de la blockchain à d’autres produits alimentaires. C’est le cas notamment aujourd’hui de la viande de porc artisanale belge. Le retailer a ici joint ses forces à Vinçotte et offre d'autres applications au système.

Ce lundi 14 janvier sera l’heure de vérité, celle du débat parlementaire qui verra le projet de deal soumis par Theresa May approuvé sans enthousiasme, ou au contraire rejeté, rendant soudainement plus probable le scénario d’un Hard Brexit. Les food retailers britanniques ne peuvent plus attendre: ils sont tous occupés à stocker la nourriture pour pallier les risques que feraient peser sur la supply chain le chaos douanier qui en découlerait.

Pages

S'abonner à Retail