Votre boîte aux lettres deviendra-t-elle une boîte aux colis?

L'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT)  travaille actuellement sur une proposition visant à demander l’adaptation de la taille des boîtes aux lettres en fonction des besoins du commerce électronique. La phase de consultation entre parties prenantes doit encore être voir lieu, tout comme l'élaboration de la proposition. Un nouveau décret ministériel n’est donc pas encore pour demain, précise un porte-parole de l’IBPT.

 

Aujourd’hui, la fente d’une boîte aux lettres doit impérativement mesurer 23cm de long et 3cm de haut. Ceci a été déterminé par un décret ministériel datant de 2007. Mais depuis lors, le commerce électronique s’est considérablement développé, au point que ce décret ne répond plus à la réalité d’aujourd’hui, juge l’IBPT. Nos confrères de Het Laatste Nieuws notaient récemment que l’organe ferait prochainement une proposition d’amendement au décret ministériel, visant à faire de la boîte aux lettres, une boîte aux colis.

 

« Mais nous n’en sommes pas encore là » nous indique un porte-parole de l’IBPT. « Nous avons, il y a quelques temps, demandé à la société de conseils KPMG d’enquêter sur les obstacles rencontrés par le secteur de l’e-commerce. Sur base de ceci, 10 points d’action ont été élaborés. L’un d’entre eux concernait une modification possible de la boîte aux lettres » poursuit notre interlocuteur.

 

« Maintenant, le travail d’étude commence: A quoi ressemblera une telle boîte postale? Quels critères doivent être remplis? Et ainsi de suite… Les parties prenantes - entreprises postales, livreurs, consommateurs, producteurs, etc. - doivent encore être consultées. Tout est donc mis au conditionnel. Nous n’en sommes qu’au début du processus » nous explique-t-il.

 

En d’autres termes, il est encore prématuré de dire que la fente des boîtes aux lettres sera agrandie, qu’un casier séparé devra être ajouté ou même que les boîtes aux lettres devront être remplacées.

 

Quoi qu’il en soit, des expériences de 'boîtes aux colis' ont d’ores et déjà lieu dans notre pays. Le fabricant de boîtes aux lettres électroniques eSafe et le service de livraison de courses Beedrop.be testent par exemple la Safe Bulkbox. A De Pinte, ils ont ainsi installé un coffre conçu pour accueillir les colis lorsque le client n’est pas chez lui. D’autres tests sont en route. Pensons notamment aux boîtes aux lettres intelligentes pouvant être ouvertes par le livreur sur base d’un code de livraison.

 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Side banner - Ingenico ePayments - FR

Derniers lancements produit