Les jeunes ne paient plus en liquide

Cashloze jongeren

Les jeunes Belges paient presque tout électriquement et n’ont que rarement de l’argent liquide sur eux. Les personnes plus âgées n’osent quant à elles pas passer outre le code PIN. C’est ce que dévoile une récente étude de Bancontact.

 

Près de 8 jeunes sur 10 n’utilisent que rarement de l’argent liquide. Ils paient principalement par carte, mais aussi de plus en plus via smartphone. Telles sont les principales conclusions du Big Payment Survey 2017 commandé par Bancontact à iVox.

 

Les résultats montrent que l’argent liquide perd en popularité dans toutes les catégories d’âge. 54% des Belges paient moins en espèces qu’il y a de cela dix ans. Et 29% pensent que l’argent liquide disparaîtra complément d’ici dix ans. Le paiement mobile, en revanche, se porte bien: 45% des propriétaires de smartphones voient leur téléphone comme un moyen de paiement pratique et s’attendent à régler davantage leurs achats via cet outil ou via une carte sans contact.

 

Ajustement psychologique

 

Le seul obstacle à traverser? La perception de sécurité. Sans code PIN, les Belges ne se sentent pas rassurés et ont donc encore peur du vol de leurs données. « Avec le paiement par carte avec code PIN, vous effectuez le contrôle vous-même. Vous avez donc l’impression d’avoir tout sous contrôle » explique Nicolas Van Zeebroeck de la Brussels Solvay Business School à nos confrères de De Standaard.

 

« Avec les dernières technologies de paiement, les mécanismes de sécurité ne sont plus visibles et son intégrés dans le système lui-même » poursuit celui-ci. « La responsabilité est transférée aux banques et aux opérateurs de cartes. Cela nécessite une ajustement psychologique de la part des utilisateurs, surtout s’ils sont plus âgés ».

 

catégorie: 

Derniers lancements produit