La CGSLB conduit des actions dans des Delhaize de Bruxelles et du Brabant wallon

Le syndicat libéral CGSLB menait, ce lundi 9 mai, une action de sensibilisation auprès du personnel et des clients de plusieurs supermarchés Delhaize à Bruxelles et dans le Brabant wallon. Il entend ainsi "tirer la sonnette d'alarme sur l'absence de concertation sociale" et dénoncer la "pression intenable pesant sur les travailleurs" à quelques semaines de la finalisation de la fusion entre Delhaize et Ahold (prévue pour le mois de juin). Une information de l'agence Belga.

 

 

Des militants de la CGSLB ont distribué des tracts au Delhaize Flagey (Ixelles) ainsi qu'à Roodebeek et à Braine-l'Alleud. "Depuis quelques mois, il n'y a quasiment plus de concertation sociale", a indiqué Isabelle Janssens, secrétaire permanente du syndicat, à l'agence Belga. Suite aux attentats du 22 mars dernier, plusieurs réunions ont en effet été annulées et n'auraient jamais été replanifiées. "On a le sentiment que la direction nous évite" poursuit-elle.

 

 

Selon la CGSLB, l'absentéisme aurait grimpé en flèche "de façon catastrophique". "On demande aux travailleurs d'être hyper-polyvalents et c'est la valse des CDD, qui sont des contrats précaires pour boucher les trous. Le personnel n'en peut plus!". Le syndicat demande plus de transparence et craint que l'absence de prise de décisions n'entrouvre des portes à ce qui pourrait ce passer une fois la fusion finalisée.

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit