GfK: la propension à acheter des Belges a chuté au 1er trimestre 2018

L’indice de confiance des consommateurs est demeuré à un niveau relativement stable en Europe au cours du premier trimestre 2018. Pour le total de l’année, GfK prévoit toutefois une hausse de 1,5% à 2% des dépenses de consommation privée au sein des ménages européens.

 

En comparaison avec la fin d’année 2017, les consommateurs européens se sont montrés d’une humeur un peu moins optimiste au premier trimestre 2018. « Les pays qui avaient engrengé de fortes hausses en 2017 ont clairement nettement perdu des points » explique GfK, dans le cadre de son rapport GfK Climat de la consommation, qui étudie la confiance des consommateurs des 28 pays de l’UE.

 

La Belgique plus optimiste concernant le développement économique du pays

 

« La moyenne des anticipations économiques dans les pays de l’UE est tombée à 15 points en mars 2018 » poursuit le bureau d’étude. C’est deux points de moins qu’en décembre 2017. En France et en Autriche, en particulier, l’euphorie semble s’être tassée à la suite des élections. En Belgique, par contre, tout comme en République tchèque, la vision du développement économique est nettement plus positive. En effet, lorsqu’on demande aux Belges d’évaluer le développement économique de notre pays, les consommateurs se montrent plus optimiste qu’à la fin de 2017. Les anticipations économique ont ainsi enregistré une hausse de 5,2 points au cours du premier trimestre, pour se placer à 29,6 points.

 

 

Evolution des salaires: les Belges moins optimistes

 

Quant à l’évolution des salaires, les Belges ont montré des opinions changeantes: si cet indicateur était, en février 2018, à -13,9 points, un chiffre nettement plus négatif qu’il ne l’était à la fin de l’année passée, les consommateurs semblent plus confiants au début du printemps. En mars, l’indicateur se plaçait à 0 point, soit 1,8 point de plus qu’au mois de décembre 2017. Avec une croissance de l’indicateur à deux chiffres, ce sont toutefois les consommateurs de Grande-Bretagne et de Bulgarie qui se sont montrés les plus optimistes, estimant que les salaires allaient augmenter.

 

 

Propention à acheter

 

Mais voilà, les incertitudes relatives aux salaires des Belges peuvent constituer l’une des causes de la prudence dans la propension à acheter. Cet indicateur était de 13 points en mars 2018, soit 6,8 points en dessous de la valeur atteinte en décembre 2017. En Europe, cet indice était de 19,7 points en mars (-1,3 point). Contrairement à la plupart des pays européens, la République tchèque affiche ici une nette augmentation.

 

 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Derniers lancements produit