Allemagne : les supermarchés Kaiser’s Tengelmann seront vendus séparément

Le thriller économique allemand de l’année est arrivé à son dénouement : la chaîne de supermarchés Kaiser's Tengelmann va être démantelée et les 450 filiales vont être vendues séparément. C’est ce qui a été décidé par la direction du groupe. Les négociations pour la vente la chaîne, fortement déficitaire, ont échoué. Le leader du marché, Edeka, et son grand rival, Rewe, étaient pourtant candidats au rachat.

 

La décision de vendre les supermarchés Kaiser’s un à un devrait provoquer la perte de 8.000 emplois, sur un total de 15.000. Le patron de la chaine, Karl-Erivan Haub, estime en effet que tous les supermarchés ne trouveront pas acheteur. Ce serait surtout le cas pour les 105 magasins en Rhénanie du Nord-Westphalie.

 

Un feuilleton

 

Le groupe Kaiser's Tengelmann connaît de grandes difficultés depuis plusieurs années. Il y a deux ans, il a décidé de vendre l’ensemble de ses filiales au groupe Edeka, le leader du marché. L’autorité de concurrence s’était toutefois opposée à la vente, car elle lui aurait donné une position dominante. Le gouvernement allemand, craignant les effets négatifs de veto sur l’emploi, avait décidé de passer outre, à la condition que l’emploi soit maintenu pendant cinq ans.

 

Suite à cela, le groupe Rewe – le numéro 4 du marché – avait entamé une procédure devant la justice, rejoint en cela par deux autres distributeurs, Markant et Norma. Rewe, en effet, était également candidat au rachat, et le groupe ne supportait pas que le gouvernement prenne fait et cause pour son grand concurrent.

 

Rewe a obtenu gain de cause : le tribunal de Düsseldorf a annulé la vente en juillet dernier, estimant la décision du gouvernement allemand illégale. Chose exceptionnelle, le juge a même accusé le ministre de l'Economie, Sigmar Gabriel, de partialité. La vente à Edeka ayant été invalidée, Kaiser’s Tengelmann a été obligé de rouvrir les négociations pour la vente de la chaîne. Plusieurs options ont été envisagées, dont une scission de la chaîne et une vente d’une partie à Edeka et une autre à Rewe ou encore un partage entre Rewe, Markant et Norma.

 

Sabotage

 

Selon le patron de Rewe, le Français Alain Caparros, ces négociations ont été sabotées, Tengelmann continuant à favoriser Edeka au mépris des règles de concurrence. Les discussions ont échoué début octobre, de sorte que Haub, pour qui les négociations ont duré trop longtemps, a décidé de la vente par appartement.

 

Kaiser's Tengelmann est une des plus anciennes chaînes de supermarché d’Allemagne. Créée à l’origine en tant que magasin de café (Kaiser's Kaffee Geschäft AG) elle avait été rachetée en 1971 par le groupe Tengelmann.

Auteur: 

philippe.vandooren

catégorie: 

TDS-PERSO-FR

Derniers lancements produit