Albert Heijn gèle le recrutement de nouveaux membres du personnel

Albert Heijn n'engagera plus d'employés en contrat fixe. C'est ce qu'a annoncé le syndicat BBTK à la suite d'une réunion avec la direction.

 

Pour obtenir le feu vert de l'Autorité belge de la Concurrence, Albert Heijn doit fermer/céder huit points de vente dans le cadre de sa fusion avec Delhaize. En tout, 453 emplois sont dès lors menacés. Souhaitant privilégier un replacement dans d'autres succursales, le retailer instaure aujourd'hui un gel de recrutement.

 

Les syndicats espèrent obtenir davantage de clarté quant à l'avenir des 453 emplois concernés d'ici le 5 avril prochain. Ceux-ci demandent à la direction d'inclure une prime en vue de permettre au personnel de rester motivé.

 

"Les magasins pourraient rester ouverts jusqu'à la fin de l'année"

 

Si le calendrier des fermetures des magasins concernés n'est à ce jour pas connu, pour le BBTK, ils pourraient rester ouverts jusqu'à la fin de l'année. 8 des 31 magasins intégrés AH devront disparaitre. Le syndicat espère un scénario de fermeture progressive.

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit