Ahold réalise un solide Q2 et confirme les objectifs d’Ahold Delhaize

Ahold et Delhaize, dont la fusion fut finalisée le 24 juillet dernier, ont dévoilé leurs résultats respectifs pour le second trimestre. Tous deux ont amélioré leur rentabilité. Le groupe se dit confiant dans son objectif de synergies de 500 millions d’euros à rythme annuel d’ici la mi-2019.

 

Delhaize avait d’ores et déjà publié ses résultats trimestriels en juillet. Ahold vient d’en faire de même. C’est la dernière fois que des résultats séparés seront présentés. Les premiers chiffres combinés seront dévoilés à l’issue du troisième trimestre en novembre prochain et déclinés en cinq secteurs d’activité: les Pays-Bas, la Belgique, l’Europe centrale et l’Europe du Sud, ainsi que deux segments pour les Etats-Unis.

 

 

Ahold: hausse des pdm aux USA

 

Au second trimestre, Ahold a enregistré un bénéfice d’exploitation sous-jacent de 355 millions d’euros, en hausse de 8% à taux de change constants. Ses ventes ont augmenté de 3,6% à 9 milliards d’euros. Le Néerlandais enregistre un résultat opérationnel en hausse de 6,6%, à 319 millions d’euros, et un résultat net en hausse de 7,7%, à 209 millions d’euros.

 

 

Aux Etats-Unis, Ahold enregistre un chiffre d’affaires de 5,5 milliards d’euros, en hausse de 3,4%. Aux Pays-Bas et en Belgique, le groupe enregistre une hausse de 4,6% à 3 milliards d’euros. Le retailer réalise en outre de beaux résultats sur ses activités online, ah.nl et bol.com, avec une hausse de plus de 30% de ses ventes. En République Tchèque, Ahold enregistre un CA de 403 millions d’euros (+0,3%). « Aux Etats-Unis, nous avons vu les tendances de ventes s’améliorer, avec une croissance en volume dans un environnement déflationniste. Le programme d’amélioration de notre proposition au consommateur a entrainé une hausse des parts de marché. Aux Pays-Bas, nous avons continué à développer et à améliorer la qualité de nos produits et avons augmenté notre chiffre d’affaires online de plus de 30% », souligne Dick Boer, CEO Ahold Delhaize.

 

 

Au premier semestre, ses ventes atteignent 20,7 milliards d’euros (+3,6% à taux de change constants). Ahold enregistre, sur la même période, un résultat opérationnel en hausse de 10,4%, à 715 millions d’euros, et un résultat net en hausse de 10,4% à 450 millions d’euros.

 

 

Pour rappel, le Groupe Delhaize a, de son côté, enregistré une hausse de 12,1% de son bénéfice d’exploitation sous-jacent, à 247 millions d’euros.

 

 

Attentes Ahold Delhaize

 

« Nous sommes confiants d’atteindre notre objectif de synergies de 500 millions d’euros sur une base annuelle d’ici la mi-2019 » indique Ahold Delhaize. Au second semestre, elles devraient atteindre les 30 millions d’euros. Le groupe prévoit en outre 350 millions d’euros de coûts ponctuels liés à la fusion.

 

 

Dick Boer conclut : « Nous avons débuté notre nouveau chapitre en tant qu’Ahold Delhaize dans une bonne dynamique avec ces deux performances avant fusion. En misant sur nos solides bases financières, nos valeurs communes et nos grandes marques locales, nous allons de l’avant avec beaucoup d’entrain pour mieux encore servir nos clients et nos communautés, nos associés et nos actionnaires. Nous sommes impatient de poursuivre le façonnage d’Ahold Delhaize, avec l’engagement de fournir à nos consommateurs de la bonne alimentation, de la valeur et de l’innovation, et ce, à travers nos 11 marchés, tant en magasins physiques qu’en ligne ».

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Jobs - FR

Derniers lancements produit

Levis Atelier