Walmart veut se retirer du marché japonais

Au Japon, Walmart a l’intention de céder sa chaîne de magasins Seiyu dont il prenait le contrôle en 2005. Le retailer entend ainsi se concentrer sur les marchés à forte croissance. Une information du quotidien Nikkei.

 

Walmart investissait, dès 2002, dans la chaîne Seiyu avant d’en prendre le contrôle en 2005. Le retailer espérait pouvoir redresser la barre d’une société alors en difficulté. Mais tous ses efforts se sont avérés vains. Et aujourd’hui, le groupe envisagerait une cession. Si Walmart refuse de commenter les rumeurs, les analystes estiment que la cession pourrait lui rapporter 2,3 milliards d’euros. A ce jour, Seiyu dispose de 335 supermarchés et plusieurs centres commerciaux.

 

Si Seiyu connait aujourd’hui encore des difficultés, c’est notamment en raison de l’avènement de l’é-commerce, mais aussi du vieillissement de la population japonaise. Les personnes âgées lui préférant les magasins de proximité ouverts bien souvent 24h/24. En matière d’e-commerce aussi, Seiyu est à la traîne. Si Walmart et Rakuten entendent lancer un service de livraison alimentaire cette été, d’autres services existent déjà dans le pays. On pense ici notamment à Amazon Fresh…

 

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

ISM - Side - FR

Derniers lancements produit