Les produits FMCG font leur entrée dans le secteur DIY & Garden

Gondola Non Food

On entend actuellement beaucoup parler de ‘blurring’ dans le retail. Les frontières entre les différents canaux de vente s’estompent et les produits passent entre les mains du consommateur à l’endroit et au moment où celui-ci souhaite les acheter.

 

Le fossé entre FMCG et retail non-food restait jusqu’ici toutefois profond. À juste titre ? Une étude conduite par The Retail Academy et Gondola vous apporte la réponse à cette question.

 

Produits d’entretien et bonbons

 

Voilà bien longtemps que les magasins de bricolage et les jardineries proposent un assortiment plus ou moins limité de produits d’entretien. Leur introduction à l’ancien Briko Depot à Anvers avait à l’époque fait ricaner, mais ce choix s’est finalement avéré judicieux et a fait des émules un peu partout. Après le bricolage et les travaux de jardinage, le rangement et le nettoyage ont aussi trouvé une place sur la to-do list et la liste de courses du shopper.

Depuis quelques années, le consommateur trouve aussi parfois des pastilles à la menthe et des confiseries aux caisses, histoire de lui donner quelque chose à mâchouiller pendant qu’il fore des trous. Les boissons ont suivi (comme chez les marchands de journaux), car travailler au milieu de la poussière ou sous le soleil, cela donne soif !

Mais ça en restait plus ou moins là en Belgique. En Allemagne et aux Pays-Bas, cela fait belle lurette qu’il est possible de manger un morceau chez Hornbach et consorts. Ou d’acheter une plus large gamme de produits alimentaires, mais aussi de produits d’hygiène.

 

Papier toilette

 

Le fabricant a mis plusieurs années à convaincre un retailer DIY belge, mais depuis l’année dernière, Gamma propose régulièrement du papier WC dont la vente est un véritable succès.

Faut-il s’arrêter là ?

 

Pour Chris Van Wesemael, expert non-food retail chez Gondola, la réponse est non : « La mentalité du consommateur a énormément changé. Il passe à l’acte d’achat au moment même où il ressent un besoin, et cela peut aussi bien survenir dans une jardinerie ou un magasin de bricolage si une offre intéressante se présente. Après tout, le retail FMCG propose bien depuis des années de l’outillage (électrique), des engrais, de la colle à tapisser et j’en passe. Tout le monde trouve ça normal. Il n’y a donc pas de raison que l’inverse ne soit pas possible. »

 

Cernez le consommateur

 

Les décisions instinctives mènent généralement à l’échec. Que le consommateur veut-il acheter, dans quel canal ? Existe-t-il une demande pour d’autres produits dans les magasins de bricolage et de jardinage ?

« Gondola Non-food a récemment réalisé une étude inédite auprès de quelque 3 000 bricoleurs et amateurs de jardinage à propos de leurs comportements d’achat, de leurs préférences et de leur loyauté envers les différents canaux retail », poursuit Chris. « Cette étude sans précédent contient également des insights très intéressants qui peuvent aider les fabricants FMCG à prendre des décisions stratégiques avisées leur permettant d’alimenter leur croissance et de se positionner sur de nouveaux canaux. »

 

Les résultats de cette étude peuvent être commandés via ce lien.

Les membres de The Retail Society bénéficient d’une réduction supplémentaire de 10 % sur le prix déjà avantageux.

Auteur: 

c.vanwesemael

catégorie: 

Side banner - Ingenico ePayments - FR

Derniers lancements produit