Marks & Spencer: un tour et puis s’en va

Après 14 ans d’absence, Marks & Spencer faisait son grand retour en nos contrées en mai 2015. Près d’un an et demi plus tard, l’enseigne annonce pourtant déjà avoir l’intention de fermer son seul point de vente belge situé sur l’avenue de la Toison d’Or.

 

Marks & Spencer Belgique a annoncé avoir débuté un processus de consultation avec son Comité d’entreprise concernant une proposition de fermeture de son point de vente bruxellois. Cette proposition a été élaborée en suivant l’analyse complète des 466 magasins internationaux Marks & Spencer dans le but de dégager une vision plus claire de leurs activités actuelles et des éléments rentables. En tout, 52 magasins propres fermeront leurs portes dans 9 marchés en Europe, mais aussi en Chine. Une décision brutale qui rapelle la situation qu'a connu l'enseigne en 2001, lorsqu'elle quittait plusieurs pays européens et le Canada pour se recentrer sur son marché domestique.

 

 

Amanda Mellor, Directrice chez Marks & Spencer Belgique, a déclaré : « La proposition que nous avons annoncée aujourd’hui fait suite à la réalisation d’un examen complet des performances et du potentiel de nos activités en Belgique. Depuis son ouverture, notre magasin à Bruxelles n’a pas rempli ses objectifs et le marché présente des opportunités de croissance limitées. Nous continuons à servir nos clients dans le pays en ligne. Il n’est jamais facile de proposer des changements touchant notre personnel. Nous consulterons désormais nos collaborateurs en Belgique et écouterons attentivement leurs commentaires sur notre proposition ».

 

 

Online

 

Les clients belges seront en mesure de continuer à faire leurs achats de vêtements et d’articles de maison Marks & Spencer en ligne depuis leur domicile via www.marksandspencer.be et la plateforme  www.Zalando.be.

 

 

Rentable en franchise, pas en propre

 

L’analyse qu’a réalisé Marks & Spencer s’est penchée sur les performances et le potentiel de chacun des marchés internationaux du Groupe. Elle a démontré que les activités internationales du Groupe sont divisées en deux : une activité propre lui appartenant, génératrice de pertes sur un certain nombre de marchés, et une activité de franchise rentable ayant réalisé des bénéfices d’un montant de GBP 87 millions (€97m1) l’année dernière.

 

 

L’année dernière, les activités propres du groupe sur dix marchés ont généré des pertes de GBP 45 millions (€50m) sur les bénéfices de GBP 171 millions (€190m), et certains marchés réalisent désormais des pertes pendant au moins cinq ans. L’analyse du Groupe en a conclu que ces pertes étaient dues à un certain nombre de facteurs, dont son portefeuille fragmenté de boutiques lui appartenant et un manque de couverture. « En outre, les opportunités de croissance future sont limitées sur ces marchés » souligne l’enseigne.

 

 

Fermeture de 52 magasins

 

Outre la proposition de Marks & Spencer Belgique quant au magasin à Bruxelles, le Groupe propose de fermer l’intégralité de ses 52 magasins lui appartenant sur neuf marchés: la Chine, la France, les Pays-Bas, la Pologne, la Roumanie, l’Estonie, la Hongrie, la Lituanie et la Slovaquie.  

 

Si à la suite des procédures de la consultation Marks & Spencer décide de mettre en oeuvre son projet de réorganisation stratégique de ses activités internationales, elle devra supporter des coûts extraordinaires allant de £150m à £200m (€170m à €220m), la majorité en liquide, résultant en particulier des coûts liés aux procédures sociales et ressources humaines ainsi qu’aux enjeux immobiliers. L’enseigne précise vouloir opérer sur des marchés réduits, en se concentrant sur ses coentreprises (en Inde et en Grèce) à succès et ses franchises (268 magasins sur 34 marchés). Le Groupe continuera d’opérer ses entreprises propres sur les Républiques d’Irlande, Honk Kong et République Tchèque, qui sont rentables et bénéficient d’une meilleure notoriété de marque, d’un patrimoine de boutiques établies et de clients fidèles.

 

Redécouvrez notre reportage réalisé à l'ouverture du point de vente bruxellois

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

ISM - Side - FR

Derniers lancements produit