Troc.com retire les "cages de Patrick Haemers" de la vente

Troc.com

En lançant son site d'enchères, Troc.com annonçait la mise en vente de cages présentées comme ayant servi au transfert de Patrick Haemers du Brésil vers la Belgique. Aujourd'hui, la chaîne de seconde main signale avoir retiré celle-ci de la vente après s'être rendue compte qu'elles n'étaient pas authentiques.

 

En annonçant, voici deux jours, le lancement de son nouveau site de vente aux enchères, Troc.com mettait l'accent sur un des articles qui devaient marquer cet événement: la vente de deux des trois cages ayant servi au transfert de Patrick Haemers, son épouse et un complice lors de leur extradition du Brésil vers la Belgique. Cette vente aux enchères devait se clôturer le jeudi 29 octobre. Mais lors d'une ultime étape de vérification, les équipes de Troc.com ont réalisé que ces cages n'étaient pas authentiques.

 

"Troc.com met un point d'honneur à ne proposer à la vente que des objets dont la provenance a été vérifiée, explique Pierre Boseret, Directeur général de Troc.com pour le Benelux. Dans le cas présent, les cages ont été acquises en toute bonne foi par notre magasin de Deurne auprès d'un intermédiaire en qui il avait confiance et dont nous sommes persuadés qu'il a lui-même agi de bonne foi. Qui est à l'origine de cette supercherie? Nous l'ignorons. Ce qui importe, aujourd'hui, c'est que nous avons pu intervenir avant qu'un de nos clients fasse l'acquisition d'une de ces cages. Nos équipes sont extrêmement vigilantes quant à la provenance des biens que nous proposons sur le site Troc.com et dans nos magasins. C'est l'une des clés qui nous a permis de construire notre réputation de sérieux. Ce cas est pour nous tout à fait unique. Je suis donc particulièrement heureux que nous ayons pu déceler à temps qu'il ne s'agissait pas des cages liées à Patrick Haemers". 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit