E-commerce en Belgique: croissance attendue de 16,5% en 2016

Cette année, le commerce de biens et de services en ligne devrait croître de 16,5% pour atteindre les 9,6 milliards d'euros. Le seuil des 8 milliards fut dépassé l'an dernier, permettant à l'e-commerce d'aujourd'hui représenter 2,01 du PIB. C'est deux fois plus qu'en 2010.

 

Ces données ressortent du dossier "Belgium B2C E-Commerce Report 2016" que l'Ecommerce Foundation a développé en collaboration avec BeCommerce, Ecommerce Europe, GfK et PostNL. Le rapport comprend les chiffres du marché Belge en 2015 et les prévisions pour 2016.

 

Une croissance prévisionnelle de 16,5% en 2016 serait nettement plus élevée que les croissances observées les dernières années. En 2012, la croissance était de 14,6%, en 2013 de 14,9% et en 2014 de 13,7%. Si une croissance de 34,2% fut observée en 2015, celle-ci est à mettre en perspective, puisqu'une autre méthodologie a ici été utilisée.

 

Cette croissance s'explique par deux facteurs en croissance: le montant moyen et le nombre d'e-shoppers. Le montant annuel moyen des achats en ligne est en effet passé de 964 euros en 2013 à 1.191 euros en 2015. Le nombre de consommateurs achetant en ligne suit lui aussi cette tendance, passant de 5,6 millions en 2013 à 6,9 millions en 2015. Pas moins de 74% des Belges âgés de plus de 15 ans sont aujourd'hui des e-shoppers.

 

M-commerce en croissance, mais modeste

 

Le client en ligne belge est relativement ouvert au m-commerce. En 2015, 12% du chiffre d'affaires de l'e-commerce fut généré par le m-commerce (pour un montant total de 969 millions d'euros). Mais si 55% de la population belge dispose aujourd'hui d'un smartphone, l'achat par mobile reste minoritaire. Plus de deux tiers des consommateurs achetant mobile préfèrent la tablette au smartphone.

 

Vêtements, telecom et media

 

Les produits les plus vendus sont les vêtements & chaussures, les telecoms et les médias/divertissements (livres, cd, jeux, …). Plus surprenant, la catégorie Home & Garden figure en quatrième position. En queue de peloton, on retrouve l'alimentaire, l'électro et l'health & beauty.

 

Côté services, les billets d'avion et hôtels restent en tête, suivis de près par les forfaits de voyage, représentant ensemble environ deux tiers des achats.  Les événements représentent 20% et les assurances 10%.

 

 


Cliquez ici pour télécharger le rapport complet.

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

Bord-Bia - FR - SIDE

Derniers lancements produit