Avec Ripple, le management de Tinder entre en concurrence avec LinkedIn

Ryan Ogle, ex-directeur technique de l’application de rencontre Tinder, a annoncé le lancement de Ripple, une application mobile de networking, lors du Consumer Electronics Show de Las Vegas. Ce faisant, il entre en concurrence directe avec LinkedIn, tout en modernisant l'image du réseautage.

 

« Nous avons fait du dating… Il est temps maintenant de travailler » : c’est ce que l’on peut lire sur la page d’accueil du site web de l’application mobile Ripple. Une app qui vous sera peut-être bien utile durant vos prochains événements de networking, et qui sait, lors d’une session de The Retail Society... Derrière ce nouveau réseau social professionnel, on retrouve plusieurs membres de la direction de Tinder.

 

Ripple est née d’un hackathon organisé par l’application de rencontre Tinder. A la tête de cette nouvelle app, on retrouve l’ex-directeur technique de Tinder, Ryan Ogle. L’équipe comprend aussi Paul Cafardo, ex-chef ingénieur chez Tinder, et désormais directeur des ventes de Ripple, et Gareth Johnson, chef de produit Ripple et ex-designer de Tinder. La maison mère de Tinder, Match Group, a quant à elle investi dans cette application professionnelle.

 

Comment cela fonctionne-t-il?

 

Ce nouveau réseau social de networking, qui ne fonctionne que sur mobile, fait profit des forces de Tinder (le balayage, la géolocalisation, etc), tout en y intégrant des fonctionnalités moins superficielles. Ainsi les profils présentés le sont sur base d’algorithmes liés aux centres d’intérêts professionnels des utilisateurs, aux événements auxquels ils participent, ou encore à la carrière de ceux-ci. La reconnaissance faciale est également au programme. L’utilisateur pourra en outre y gérer son agenda ou encore partager des articles.

 

Selon Ryan Ogle, l’application s’avèrera particulièrement utile lors de grands rassemblements professionnels, où il est parfois difficile de rencontrer les personnes les plus intéressantes.

 

Concurrent de LinkedIn

 

A la fin de son discours, le CEO de Ripple n’aurait, selon Les Echos, pas hésité à lancer une pique à son concurrent LinkedIn: « Selon nous, le networking n’a pas évolué au cours de ces dernières années. LinkedIn a été conçu pour le web, tandis que le mobile est devenu l’usage le plus répandu ».

 

Auteur: 

Carole Boelen

catégorie: 

ingenico - FR

Derniers lancements produit